FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 novembre 2011
Vous lirez probablement tout l’inverse dans la grande presse. 
 
Ainsi dans le Figaro, le titre : « Alain Juppé appelle l'ONU à intervenir en Syrie », dissimule la réalité, qui se trouve reléguée au second paragraphe : « La France s'oppose en revanche à une action unilatérale en Syrie », malgré les massacres de civils – allez comprendre cet humanisme. BHL n'a pas donné son accord ?
 
Au delà du fait que ni le Parlement, ni les français, n’ont leur mot à dire, en France, sur la politique extérieure décidée par des hauts fonctionnaires non élus du Quai d’Orsay – un signe de l’exception démocratique française je suppose, Reuters rapporte que lors de la conférence d’Ankara, Juppé a déclaré, en présence de son homologue Turc, Ahmet Davutoglu « être opposé toute intervention unilatérale en Syrie, et une telle décision devrait être décidée par les Nations Unies ». Mais Alain Juppé n’envisage pas pour le moment de demander à l’ONU de prendre une telle décision.
 
« Des sanctions plus dures sont nécessaire contre la Syrie, a indiqué Juppé, et la France est prête à travailler avec l’opposition Syrienne »
 
Juppé a également exposé ses doutes quand à la réaction positive de la Syrie au plan de paix de la Ligue Arabe. Davutoglu a également préféré que des pressions fortes soient exercées contre la Syrie pour arrêter le bain de sang.
 
Reuters explique que la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne prévoient de demander au comité des Droits de l’Homme de l’ONU d’approuver une résolution condamnant la violence en Syrie (al-Assad prépare toi à trembler), avant de proposer des mesures – non contraignantes – au vote de la prochaine session de l’Assemblée plénière.
 
Cela me fait penser à cet instituteur très sévère qui menaçait ses élèves ainsi : le premier qui parle pendant la classe, je lui supprime une image. Au bout de dix images, il aura un blâme, au bout de dix blâmes, il aura un avertissement, et au bout de dix avertissements, il aura une remontrance.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.jpost.com/International/Article.aspx?ID=246081&R=R1&utm
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz