FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 novembre 2011
Trois Hollandais d’origine marocaine ont déposé plainte auprès de la Commission pour les Droits de l’Homme de l’ONU – la fameuse commission considérée par les deux derniers Secrétaires Généraux de l’ONU comme portant atteinte à la dignité des Nations Unies dans son ensemble, et dénoncée « comme une machine de guerre idéologique » dans un texte collectif publié en 2008.
 
Sa saisine par ces trois « victimes des discriminations contre les musulmans commises par Wilders » ne surprend donc pas : une machine de guerre idéologique, c’est fait pour servir, sinon ça rouille, et aucun répis n'est permis.
 
De quoi souffrent les trois musulmans ? De « discrimination, d’humiliations, et de menaces », en raison de ce qu’ils considèrent comme des propos continuels de haine dont Wilders empoisonne le climat social néerlandais, de plus en plus anti-immigration et anti-musulmans, détaille le communiqué.
 
On se souvient que Gert Wilders a été traîné en justice pour discrimination, critique de l’islam et incitation à la haine raciale, l’année dernière, après la diffusion de son film Fitna et de plusieurs articles dénonçant l’islamisation de la Hollande.
 
On se souvient également que le tribunal a abandonné l’intégralité des charges retenues contre lui et l’a relaxé en juin 2011, et que, des dires de Geert Wilders, il s’agissait non pas d’un procès contre lui, mais contre la liberté d’expression et la liberté de critiquer une religion, que les musulmans tentent de bâillonner, conformément à la loi islamique.
 
Nous n’avons pas, en France, de Gert Wilders. La décision du Conseil des Droits de l’Homme, si elle devait être négative, n’a aucune valeur contraignante, mais elle pourrait faire une brèche dans le mur qui protège encore la démocratie. Pour encore combien de temps ? 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.dutchnews.nl/news
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_des_droits_de_l'homme
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz