FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 21 novembre 2011
L'ambassade d'Irak auprès des institutions européennes a confirmé cette semaine la volonté des autorités irakiennes de fermer, d’ici la fin de l’année, le camp d'Ashraf, où vivent près de 3.400 réfugiés iraniens opposés au régime de Mahmoud Ahmadinejad.
 
Selon un responsable irakien, l'objectif serait dans un premier temps de déplacer les Moudjahidine vers un autre lieu, puis de permettre à l'ONU de contrôler ceux qui ont une double nationalité pour les transférer vers leur seconde patrie et de faire partir les autres vers l'Iran ou d'autres pays.
 
Les autorités irakiennes ont déjà essayé, à plusieurs reprises, d'entrer dans le camp par la force pour en expulser les habitants. Le 8 avril 2011, une attaque contre le camp a fait trente morts et plus de trois cent blessées.
 
Plus d'une centaine de députés européens sont opposés à la fermeture de ce camp, contrôlé par les Moudjahidine du peuple, principal mouvement d'opposition extérieur au régime de Téhéran.
 
Selon l'eurodéputé conservateur écossais Struan Stevenson, la lettre de l'ambassade irakienne s'apparente à « une déclaration de guerre virtuelle » et à « une condamnation à mort » des résidents d'Ashraf.
 
« En affirmant que les trois mille quatre cent résidents d'Ashraf sont des terroristes, (le gouvernement irakien) leur dénie le droit au statut de réfugiés et à la protection prévue par les conventions de Genève », a affirmé Struan Stevenson.
 
Selon le parlementaire britannique, les autorités irakiennes veulent fermer le camp d'Ashraf pour répondre aux voeux du régime iranien. La fermeture du camp pourrait entraîner un massacre, a-t-il mis en garde.
 
La semaine précédente, la dirigeante du principal mouvement d’opposition iranien en exil, Maryam Radjavi, avait évoqué le risque d’une attaque imminente du camp d’Ashraf par les forces irakiennes, laquelle pourrait conduire à un « bain de sang ».
 
Dans une lettre co-signée par les représentants de tous les groupes politiques représentés au Parlement européen, à l'exception bien entendu des Verts (note de JPG : qui semblent avoir plus de compassion pour les tomates sans engrais que pour les êtres humains), Struan Stevenson a demandé à la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, d'intervenir directement pour empêcher la fermeture du camp d'ici le 31 décembre.
 
L'Union européenne a appelé vendredi dernier les autorités irakiennes à faire preuve de flexibilité et à coopérer avec le Haut Commissariat de l'ONU aux Réfugiés (HCR).
 
L'ONU insiste pour que le rapatriement vers l'Iran se fasse sur la base du volontariat. Le HCR examine actuellement les demandes individuelles de statut de réfugié des résidents. Le Comité demande instamment aux autorités irakiennes de reporter la date limite annoncée pour la fermeture du camp au 31 décembre, afin de fournir suffisamment de temps, et des conditions appropriées au HCR pour examiner, sur une base individuelle, toutes les demandes de statut de réfugié déposées par les résidents du camp.
 
Le HCR, le Parlement européen, le Congrès américain, Amnesty International et d'autres organismes internationaux ont demandé à plusieurs reprises, ces derniers mois, que la date limite totalement irréaliste de la fermeture d'Ashraf soit prolongée.
 
La fermeture du camp pourrait avoir des conséquences graves pour les milliers de réfugiés iraniens, des femmes, des enfants et des personnes âgées, opposés au régime de Mahmoud Ahmadinejad. Leur expulsion massive vers L’Iran contrevient à la Convention (IV) de Genève relative à la protection des personnes civiles.
 
Le camp d'Ashraf a été désarmé par les États-Unis en 2003. Les Américains ont alors assuré la sécurité du camp avant d'en transmettre la responsabilité en 2010 aux Irakiens. Les États-Unis, l’UE et l’ONU porteront la responsabilité, si un désastre humanitaire se passait. L’OTAN et la France ont attaqué la Libye pour protéger moins de civils que cela.
 
o-o-o-o-o
Note de JPG : Obama, qui a décidé du retrait américain d’Irak, qui livrera le pays à l’Iran, est resté jusqu’à ce jour totalement silencieux et indifférent au sort certain qui sera réservé à ces dissidents iraniens. Obama a t-il passé un marché avec l’Iran, et offert le sacrifice humain de ces réfugiés ?
 
Voilà une grande cause humanitaire, qui permettra à notre Président et son Ministre des affaires étrangères de montrer que la France sait faire passer la raison d’Etat au second plan, lorsque la vie de trois mille quatre cent femmes et enfants est en jeu.
 
Voilà une occasion de dire à notre Président que la politique étrangère, dans un Etat démocratique, ne doit pas être confisquée et réservée à une courte élite : l'ensemble des français (excepté les Verts), exige que la France protège ces vies humaines, et l'exécutif doit… s'exécuter.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz