Publié par Les amis de Rachel Franco le 24 novembre 2011
L'information est restée discrète. Cependant il faut ici, préciser que le Figaro n'a pas fait silence et a même, dans le titre de son article, dit l'essentiel, à savoir « Des enfants de Gaza opérés en Israël de malformations du cœur ».
 
Il s'agissait pour l'Association « un cœur pour la paix » de co-financer des interventions médicales sur de très jeunes enfants de Gaza atteints de malformations cardiaques très lourdes et dont la mort était certaine. Cette Association a fait un travail qu'il faut saluer car les médecins israéliens de l'hôpital Hadassa à Jérusalem ont pu de cette manière opérer et sauver quatre cents petits enfants de moins d'un an.
 
Bien-sur, les médias arabes et pro-palestiniens se garderont bien de parler de ce sauvetage qui vient quelque peu contredire les accusations de vols d'organes sur des enfants palestiniens par les méchants sionistes, buveurs de sang.
 
De plus, le silence régnera en maitre sur le refus des pays de la région, de prendre en charge ces opérations et donc de sauver ces enfants.
 
Imaginons un instant que ces enfants aient été des petits juifs israéliens et que Gaza regorge de médecins qualifiés pour ce type de pathologie lourde : pensez-vous qu'ils auraient accepté de sauver ces enfants ? La réponse est évidemment négative.
 
Et savez-vous pourquoi ? 
 
Parce que les cœurs sont vivants à Jérusalem, en Israël et que là-bas du coté de Gaza, ils sont bouchés par la haine des Juifs et de l'Occident.
 
En réalité, sauver les cœurs est bien la mission d'Israël. 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Rachel Franco pour www.Dreuz.info
 
http://www.destinationsante.com/Un-Coeur-Pour-la-Paix
http://www.lefigaro.fr/sciences

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz