FLASH
[20/10/2017] Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 29 novembre 2011
Jean Robin, qui dirige les éditions Tatamis, vient de faire œuvre très utile en publiant un recueil de textes qui devraient être lus par le plus grand nombre.
 
Ces textes sont la retranscription d’émissions de radio et de télévision diffusées dans le monde musulman. 
 
Les émissions en question sont diffusées dans le monde arabe, en Iran, en Turquie, mais grâce aux antennes satellites, elles sont reçues dans tous les pays du monde occidental. 
 
Elles contribuent à façonner l’esprit de millions de membres des communautés musulmanes d’Europe et d’Amérique du Nord, comme elles façonnent l’esprit de leurs principaux destinataires : les populations vivant dans ce qui s’appelle le dar el Islam – le territoire de l’islam, par rapport auquel nous sommes, nous qui vivons hors du dar el Islam, dans le dar el Harb – le territoire de la guerre.
 
Et les émissions montrent qu’il s’agit effectivement de guerre : les appels au meurtre et aux assassinats de masse abondent, tout comme les propos antisémites, la haine du monde occidental suinte de chaque syllabe. 
 
Les émissions, comme l’écrit Jean Robin en introduction, ne sont pas le fait de « djihadistes marginaux », elles sont le fait de « personnalités en place qui s’expriment à des heures de grande écoute ». 
 
Après avoir lu les textes, on ne s’étonne plus de l’état de violence chaotique qui règne dans une bonne partie du monde musulman, on discerne mieux la dimension antisémite et religieuse de la haine d’Israël qui rend toute paix négociée impossible. On comprend aussi très clairement le danger qui couve dans les banlieues de nombreuses villes et les émeutes qui éclatent sporadiquement, en banlieue de Paris, de Londres, d’Anvers ou d’autres villes. 
 
On comprend que les dirigeants présents du monde occidental, à la notable exception de Stephen Harper au Canada, pratiquent un aveuglement volontaire consternant qui aura sans aucun doute de très lourdes conséquences. 
 
On enrage en se disant que le livre ne sera pas effectivement lu par le plus grand nombre et fasse l’objet, comme toutes les publications porteuses de lucidité, d’un silence complet de la part des grands médias. 
 
Pour ne pas laisser le lecteur dans un état d’angoisse trop puissant, Jean Robin a inclus dans le livre d’autres textes qui sont aussi des retranscriptions d’émissions, et ces autres textes montrent que des intellectuels et des journalistes musulmans se posent des questions, rejettent le discours hégémonique dans le dar el Islam, et tentent de déchiffrer les impasses dans lesquelles la religion musulmane et ses adeptes se sont fourvoyés depuis des siècles. 
 
Ces autres textes viennent illustrer la formule de mon ami Daniel Pipes, que je reprends aisément à mon compte : « l’islam radical est le problème, l’islam modéré est la solution ». 
 
Mais quand bien même ils occupent une place notable dans le livre, ces textes n’en représentent pas moins des positions très minoritaires aujourd’hui. 
 
L’islam radical est le problème, dirai-je. Et, le livre le montre de manière très explicite, quasiment tout l’horizon de l’islam aujourd’hui est occupé par l’islam radical. 
 
L’islam modéré est sans doute la solution, mais il est pour l’heure tellement minuscule et tellement embryonnaire qu’il est difficile d’imaginer que la solution est en vue. 
 
Jean Robin a fait œuvre très utile en publiant ces textes, disais-je. Il faut l’en remercier, et ajouter que le livre devrait être d’ores et déjà entre toutes les mains.
 
Entre la haine et l’espoir, Ce que disent les médias arabes et iraniens et dont personne n’a jamais osé vous parler *, Editions Tatamis, 2011, 256 p., 20€ 
Article publié sur les4verites.com
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : © Guy Millière
 
* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d'une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz.info qui reçoit une remise de 5%.
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz