Quantcast
Publié par Michel Garroté le 2 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Le Pakistan avait, en réalité, donné son feu vert, aux frappes de l'OTAN, qui ont involontairement tué vingt-quatre soldats pakistanais, il y a quelques jours. Les autorités pakistanaises ignoraient que ces soldats se trouvaient dans la zone ciblée, révèle le Wall Street Journal, aujourd’hui, vendredi 2 décembre 2011.

© Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

http://online.wsj.com/article/SB10001424052970203833104577072771910500442.html?mod=WSJEUROPE_hpp_MIDDLETopNews

   

   

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz