Publié par Dreuz Info le 9 décembre 2011
Par Avram Miller.
 
Avram Miller est un ami. Il est américain, et il vit entre Sonoma et Los Angeles. Avram est démocrate jusqu’au bout des ongles, comme la quasi totalité des Juifs américains nés à San Francisco et en Californie. Il a voté Obama en 2008. Il apprécie Obama autant que je le déteste (je déteste Obama pas mon ami Avram).
 
Avram est, incidemment, un des pères de l’internet. Il a développé le modem broadband en 1994, alors qu’il était vice Président d’Intel, invention sans laquelle l’internet à haut débit n’aurait peut être pas vu le jour.
 
Il vient de publier, sur son blog, ce court article, qui me semble bien décrire la situation inconfortable du Président américain, et la perplexité de nombreux Démocrates. Pour beaucoup, voter démocrate est plus qu'un choix, c'est un mode de vie, et vous imaginez sans doute mal les couleuvres qu'il faut avaler, lorsqu'on est démocrate aux Etats Unis, pour écrire ces mots. 
 
« Cher Barack, celui que j’espérais comme président, l’homme pour qui j’ai voté en 2008, c’est vous. Mais il se trouve que vous n’êtes pas la personne que j’ai pensé que vous étiez. Pour autant, vous avez imaginé que vous pourriez mener le jeu politique et gagner. Vous avez pensé que vous étiez un géant, mais même un géant peut s’enliser dans les sables mouvants. Je songe maintenant à me présenter contre vous. Mais avant, j’ai une offre à vous faire. Je vais me présenter pour être votre vice président. Mais seulement si vous m’écoutez. Je pense que vous êtes un type bien mais que vous êtes paumé. Vous avez besoin d’aide.
 
© Avram Miller
 
http://twothirdsdone.com/2011/12/07/obama-i-am-willing-to-run-as-your-vice-president-but-only-if-you-listen/#comment-5503
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz