FLASH
[22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  |  Israël : cette année, l’armée a saisi 385 armes illégales aux colons arabes en Judée Samarie  |  [19/09/2017] Tweet de Netanyahu: « le discours de Trump est le meilleur que j’ai entendu à l’ONU en trente ans ! »  |  Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 décembre 2011
Ce n’est pas un gag.
 
Harry Potter a existé, il était anglais, et il est enterré à Ramle, près de Tel Aviv, dans le cimetière militaire britannique. 
 
Harry Potter, le vrai, est originaire de Kidderminster, Worcestershire. Il est né à Birmingham, et il s’est engagé en 1938 pour défendre la Palestine mandataire dont la mission était de recréer le foyer national Juif. Potter est un nom juif. On ne sait pas si Harry Potter, celui qui fut tué dans une embuscade arabe, en rentrant à sa base à Hebron, est Juif lui aussi. 
 
On sait, cependant, qu’il a triché sur son âge pour pouvoir entrer dans l'armée, et qu’il est mort un an plus tard à l’âge de 18 ans, et non 19 comme indiqué sur sa pierre tombale.
 
Harry Potter a passé ses huit mois d’entraînement dans le 1er bataillon du régiment de Worcestershire, à Aldershot dans le Hampshire, avant d’être envoyé en Palestine. Son unité était en garnison dans la région afin de protéger la population Juive des attaques arabes. Il était pilote dans la section des transports motorisés, et avait hérité du surnom de « Crash Harry ».
 
Le 22 juillet 1939, il revenait à sa base, située à Deer Sha’ar près d’Hebron, en convoi, lorsque ce dernier fut attaqué par des terroristes arabes – déjà. Harry Potter fut atteint à mort par un sniper, raconte un soldat qui était avec Potter lors de l’attaque.
 
Harry Potter, non pas celui du roman, mais celui qui est enterré en Israël, repose aux cotés de centaines de soldats britanniques qui ont combattu contre l’Empire Ottoman durant la première guerre mondiale, puis pour le Mandat Britannique sur la Palestine qui devait créer un foyer national Juif dans ces régions quasi abandonnées.
 
Clin d’oeil supplémentaire, Harry Potter est enterré à Ramle, une petite ville qui est, de toute la région couverte par Israël, la Judée et Samarie, et la bande de Gaza, la seule créée par des arabes.
 
Harry Potter n’a pas de connexion avec le héros des films, à un détail troublant près : David, le vrai père du vrai Harry Potter, avait, sur le visage, une cicatrice identique à celle du personnage du film. Sa tombe est visitée chaque année par des milliers de touristes, depuis qu’elle a été découverte.
 
La Tombe d’Harry Potter se situe tout au fond du cimetière, en face de la dernière obélisque, dans la seconde section en partant de la gauche.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz