FLASH
[11/12/2017] Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  |  [10/12/2017] Netanyahu donne une leçon d’histoire à Macron: « Jérusalem n’a jamais été la capitale d’un autre peuple. Plus vite les Palestiniens accepteront cette réalité, plus vite nous arriverons à la paix »  |  Netanyahu à Paris : « la stratégie d’Israël est de se servir de [ses nouveaux alliés] du monde Arabe pour forcer les Palestiniens à être réalistes sur le processus de paix »  |  Netanyahu à Macron : « Paris est la capitale de la France. Jérusalem est la capitale d’Israël. Nous respectons votre histoire et vos choix, et je sais qu’en tant qu’ami, vous respectez la nôtre »  |  Netanyahu à propos d’Erdogan: « quand on bombarde les villages kurdes, aide l’Iran et soutient le Hamas on ne peut pas donner des leçons de morale à Israël »  |  Vendée : la crèche de Noël définitivement autorisée à La Roche-sur-Yon  |  Paris : Manifestation antisémite contre Israël: une femme d’un certain âge, pro-israélienne, attaquée par des antisionistes  |  Jérusalem : attentat au couteau. Un jeune de 25 ans dans un état critique  |  Ce dimanche, Tsahal a découvert et détruit un autre tunnel terroriste du Hamas  |  59% des Français ont une vision négative de l’avenir de la France (Sondage JDD 9 décembre 2017)  |  Après la décision de Trump de reconnaître que Jérusalem est en effet la capitale israélienne, une centaine de personnes attaquent une synagogue de Suède. Et la gauche soutient que les antisionistes ne sont pas des antisémites !  |  [09/12/2017] Macron, le honteux héritier de l’idéologie pétainiste, s’allie à la Turquie pour réclamer l’annulation de Trump sur Jérusalem  |  La Cour suprême donne une 1ere victoire à Trump sur les « dreamers », illégaux arrivés mineurs aux USA  |  Il y a 100 ans aujourd’hui, le 9 décembre 1917, les troupes britanniques libéraient Jérusalem des Ottomans, ouvrant la voie à l’application de la déclaration Balfour  |  Les coptes Chrétiens d’Egypte refusent de rencontrer le vice-président américain après la reconnaissance de Jérusalem par Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 29 décembre 2011
Il y a dix ans, j’écrivais un article sur Arafat et la messe de minuit à Bethléhem.
 
A l’époque, fin 2001, des protestations véhémentes s’étaient élevées du fait qu’Israël avait pour raisons de sécurité, bloqué le raïs palestinien dans son bunker, et l’avait par là même empêché d’assister à la messe dans la basilique de Bethléem, où l’attendait comme de coutume son ami le patriarche Michel Sabbah.
 
Si Arafat militait pour une Palestine islamique, il tenait à être au premier rang à la messe de minuit chez les chrétiens… On connaît la catégorie des croyants non pratiquants, voici celle des pratiquants non croyants !
 
Surprenant tout de même, lorsque l’on sait combien la doctrine islamique se situe en attaque frontale avec l’essentiel de la foi chrétienne présente à l’eucharistie : Jésus Fils de Dieu, sa crucifixion, l’alliance et le salut. 
 
Mahmoud Abbas poursuit la même assiduité chaque année à Noël dans la basilique de la Nativité. 
 
Mais lorsqu’on lit certains pères de l’Eglise, par exemple Cyrille de Jérusalem, on constate à quel point ceux-ci tenaient fermement à ce que seuls les baptisés pratiquants prennent part à l’eucharistie. Par respect pour le sacré, régnait alors la doctrine de l’arcane, qui veut que même les catéchumènes ou les sympathisants occasionnels se tiennent respectueusement à l’écart de la divine liturgie.
 
Pourquoi Arafat et à sa suite Mahmoud Abbas sont-ils si attachés à leur présence à la messe de minuit dans cette ville de Bethlehem encore majoritairement chrétienne il y trente ans mais aujourd’hui à 80% islamisée ?
 
On se souvient du passage en force des soudards d’Arafat dans la basilique et leur occupation du lieu saint s’accompagnant de dégradations et de profanations. Ont-ils vraiment ce besoin irrépressible d’entendre l’évangile de la Nativité proclamer que Jésus est « roi des Juifs ? » (Mt 12,1)
 
Autre question plus dérangeante, Arafat tenait-il autant à la messe de minuit dans l’église maronite de Damour, au début de 1976, lorsque ses commandos palestiniens massacrèrent 600 Libanais chrétiens brûlés vifs dans leur sanctuaire ?
 
Sans doute Arafat et son successeur Mahmoud Abbas sont-ils plus attirés par l’objectif des caméras de leurs bienfaiteurs occidentaux que par l’aura biblique du rabbi Yeshua natif de Judée, pays des Juifs, aujourd’hui débaptisée en « Cisjordanie »… 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Abbé Alain René Arbez pour www.Dreuz.info
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz