FLASH
[23/02/2019] Situation tendue à la frontière du Venezuela et de la Colombie. 3 gardes nationaux ont brisé le blocus avec leurs tanks et fait défection  |  #ActeXV des #giletsjaunes : deux figures iséroises du mouvement interpellées à l’aube – vive la liberté, l’égalité et la fraternité  |  Effet Trump : la stratégie gagnante d’un grand président : Lors de la réunion dans le Bureau oval, les Chinois se sont engagés à acheter 10 millions de tonnes métriques supplémentaires de soja américain  |  L’envoyé du Canada Kelly Knight Craft est nommé ambassadeur des États-Unis à l’ONU par Trump  |  3e mois: Les #Giletsjaunes résistent à Paris, Bordeaux, Rennes, Toulouse, Clermont-Ferrand et ce sont les juifs qui prennent  |  [22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 décembre 2011
Il y a des petites bonnes nouvelles qui font toujours plaisir. Comme celle-là, dont j’ai pris connaissance la veille de Noël comme un cadeau.
 
Pour la seconde fois en cinquante ans, l’ONU va réduire son budget et se serrer la ceinture !
 
Ce n’est pas exactement la solution radicale dont beaucoup rêvent, j’en conviens, mais il faut se mettre à la place de ces diplomates auto suffisants, pour se rendre compte de l’humiliation qu’ils ressentent.
 
Le budget pour l’année 2012 a été réduit à 5.15 milliards de dollars (oui je sais, le chiffre est affolant, mais n’oubliez pas, nous sommes en plein boom économique), au lieu de 5.45 milliards.
 
A ces chiffres s’ajoutent les missions de maintien de la paix qui disposent d’un budget de 7 milliards de dollars, et le financement des tribunaux internationaux.
 
Les Etats-Unis et les pays européens sont à l’origine de cette demande de réduction de budget – on se demande pourquoi. Serait-ce parce qu’ils payent presque tout et reçoivent presque rien ? Les pays sous développés auraient eux « préféré qu’il reste au même niveau ». On se demande aussi pourquoi. Serait-ce parce qu’ils ne payent presque rien et reçoivent beaucoup ? Je suis mauvaise langue.
 
Ban Ki Moon a déclaré que les négociations sur le budget « sont toujours difficiles. Mais cette année, elles ont été particulièrement compliquées ». 
 
« Partout à travers le monde, les gouvernements et les peuples sont confrontés à des difficultés financières », a-t-il ajouté. Je ne savais pas Moon capable de révéler des scoops.
 
Le négociateur américain Joseph Torsella a déclaré « C’est la première fois depuis 1998, et seulement la deuxième fois en 50 ans, que le budget de l'ONU est réduit ».(???)
 
Il a ajouté cette confidence qui fait tout drôle. Le budget « va permettre de renforcer les Nations unies, de les rendre plus efficaces et de faire économiser des millions de dollars aux contribuables américains ».
 
Ainsi donc les Nations Unies sont peu efficaces. Ainsi donc les Nations Unies, parce qu’elles reçoivent trop d’argent, sont pourries par le luxe et la facilité, et fonctionnent comme un gros corps gras et boursoufflé, flasque et incapable de se bouger.
 
Ban Ki Moon a reconnu que l'ONU devait se « serrer la ceinture », et l’on imagine ce que cela signifie dans la bouche de diplomates qui n’ont pas forcément l’expérience du monde ou l’on travaille pour gagner de l’argent et générer des revenus. Par exemple, conclut la dépêche, « à son siège de New York, l'organisation sous-traite déjà certains postes », ce qui signifie qu’on peut faire, en dehors des Nations Unies, le même travail pour beaucoup moins cher. Magistral aveu.
 
Travaillez braves gens, travaillez, les élites ont besoin de votre sueur pour s’offrir champagne et caviar.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.tdg.ch/depeches/monde/deuxieme-fois-50-ans-onu-reduit-budget?
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :