FLASH
[20:29] Bill Clinton « a eu une liaison avec Ghislaine Maxwell, la fournisseuse de filles pour Jeffrey Epstein, lors d’un voyage dans son jet privé », affirme un nouveau livre explosif  |  Amazon bloque les commentaires négatifs de clients sur du papier toilette chinois  |  Hertz a versé 16 millions de dollars de bonus à ses cadres supérieurs avant son dépôt de bilan à cause du #coronavirus  |  Un lycée de Jérusalem fermé après que les étudiants aient contracté le coronavirus de Wuhan  |  Zuckerberg hypocrite, reproche à Twitter d’avoir fait du Fact-checking sur le tweet de Trump, et affirme que les entreprises privées ne devraient pas être « l’arbitre de la vérité »  |  La Grèce renforce ses patrouilles à sa frontière avec la Turquie  |  Après une accalmie de 5 jours, Tsahal effectue des raids anti-terroristes en Judée Samarie malgré les tensions avec l’Autorité palestinienne  |  Le député de Paris Claude Goasguen est mort du #coronavirus à l’âge de 75 ans  |  Même après le massacre de la place Tienanmen en 1989, l’opinion dominante parmi les universitaires, les diplomates et les journalistes était que la Chine était sur la voie de la modération  |  Malgré le battage médiatique, le Remdesivir de Gilead ne soigne pas, et il ne mettra pas fin à la pandémie de #coronavirus  |  Une jeune Iranienne de 13 ans, identifiée comme Romina Ashrafi, a été décapitée par son père lors d’un « crime d’honneur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 décembre 2011
79% des français interrogés lors d’un sondage OpinionWay-Fiducial pour le quotidien La Croix, et publié le 28 décembre, considèrent que les candidats à l’élection présidentielle sont totalement éloignés de leurs préoccupations.
 
Ni Sarkozy, ni Hollande, ni même Marine Le Pen, qui est pourtant la seule à promettre de s’occuper de l’épineux problème posé par la douloureuse intégration des musulmans, ne font des propositions qui concernent ou intéressent les Français.
 
Si je décode ce sondage, je comprends que les candidats feraient bien d’embaucher des hommes de marketing qui leurs expliqueraient qu’il serait temps de s’occuper un peu plus des français et un peu moins de leur petite gueule ou de leur fond de teint.
 
Les politiques se pavoisent quasi mécaniquement sur les plateaux télés, entourés d’experts très sérieux et tous plus brillants les uns que les autres, chaque fois que les résultats d’une élection montrent la faible participation des Français. Toujours plus intelligents après qu’avant, nos politiciens et experts découvrent alors que le désintérêt des français s’explique par la déconnection des politiques de la réalité.
 
Je prédis ainsi, sans avoir besoin d’une boule de cristal, qu’après les élections – les mêmes politiciens et experts se réuniront pour constater que les français, décidément, s’intéressent de moins en moins à la politique, car la politique est de plus en plus déconnectée des réalités quotidiennes des français.
 
Pour avoir vécu dans des pays où l’on n’attend rien de l’état et où l’on doit se débrouiller soi-même pour faire son trou, la question suivante m’a attristé : « quel candidat propose les meilleures solutions aux problèmes quotidiens ? ». Je suis triste, en effet, que les français aient été embarqués si loin que tout le monde trouve naturel que leurs problèmes quotidiens soient réglés par l’état. M'aurait-on posé cette question que j'aurais rué dans les brancards en m'exclamant : "ne vous mêlez pas de mes problèmes quotidiens, occupez-vous de vos fesses."
 
Sans vouloir reprendre la formule de Reagan, hélas usée et mal comprise, il est évident qu’en France, les problèmes quotidiens, c’est l’Etat qui les crée. Plus évident encore, et tous les indicateurs le montrent, l’Etat est absolument incapable d’apporter la moindre solution aux problèmes. L'Etat, ce sont des têtes à lunettes, fils neveux cousins cousines d'hommes politiques, qui sortent de l'école avec le lait qui leur coule encore sur le menton, et sont bombardés aux responsabilités les plus hautes. Ces privilégiés créent les problèmes sans jamais le réaliser, et vous voulez qu'ils les règlent ? 
 
Michel Garroté écrivait cette semaine que les français méritent mieux que des candidats aux élections qui les méprisent. 
 
J’ajoute que les français mériteraient des candidats avec un peu de bon sens et plus d’intelligence. Les beaux parleurs, basta. Quelle plaie.
 
Guy Millière disait ici, il y a quelques semaines, ne pas vouloir choisir entre la peste et le choléra.
 
A Dreuz.info, et au fur et à mesure que les élections se rapprochent, nous voyons le nombre de lecteurs progresser, et nous sommes conscients de la responsabilité qui est la notre dans les opinions que nous formulerons au sujet des candidats. 
 
Et comme, chez Dreuz, nous sommes plus du genre grandes gueules que la langue dans notre poche, et que, tous comptes faits, les français préfèrent les gens qui n’ont pas la langue dans leur poche plutôt que les langues de bois, je prédis qu’il y aura, dans les mois à venir, sur Dreuz.info, des grincements de dents, du catch et du sang pour certains groupes politiques et responsables de campagne qui nous lisent de près.
 
J’en viens quelques fois à penser que les affaires d’un pays sont trop sérieuses pour les confier à des hommes politiques. Les partis politiques devraient être interdits de s’approcher des sphères de pouvoir, et les gouvernements dirigés par des spécialistes compétents et apolitiques, profondément habités du don de soi-même et du bonheur de chacun, sérieusement formés et recrutés selon les mêmes règles que les dirigeants des sociétés performantes. 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/propose-les-meilleures-solutions

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz