Publié par Michel Garroté le 23 décembre 2011

 

 

Michel Garroté – Un magazine pour la jeunesse financé notamment par l'Autorité Palestinienne (donc par Mahmoud Abbas, vous savez, le pote d’Obama et de Sarkozy) et par l'UNESCO (donc nous tous via nos impôts), donne Adolf Hitler en exemple, dans un article rédigé par une adolescente palestinienne. Celle-ci, dans son article, présente Adolf Hitler comme un homme admirable parce qu'il a tué des Juifs « pour le bien de l'humanité ». Grandiose. Le magazine est publié par l'Association Zayzafuna pour le Développement de la Culture et de l'Enfance. J’ignore si, en français, ‘Zayzafuna’ veut dire Jeunesses Hitlériennes. Il faudrait vérifier dans un dictionnaire. Le magazine Zayzafuna est parrainé par le Comité National Palestinien pour l'Education, la Culture et les Sciences de l'Organisation de Libération de la Palestine. La Science nazie, revue et corrigée par l’OLP, c’est sûr que ça vaut son pesant de pistaches.

Le conseil consultatif du magazine Zayzafuna est composé de représentants de l'Autorité palestinienne et d’éducateurs (rééducateurs serait plus exact), y compris l'adjointe au « ministre » de l'Éducation de l'Autorité Palestinienne (donc de Mahmoud Abbas), adjointe qui se nomme d’ailleurs – cela tombe à pic – Jihad Zakarneh. Le magazine Zayzafuna fait partie d'un vaste programme d'éducation financé par l'Autorité Palestinienne (via notre aide financière, non désirée par nous, et, fourguée aux palestiniens, par le biais de l’UE et de l’ONU) avec plus de 24’000 $ en 2010, et, plus de 32’000 $ en 2011 (donc plus de 56'000 $ ponctionnés, en seulement deux ans, sur nos impôts, pour faire l’apologie du nazisme). Le magazine Zayzafuna est également parrainé par l'UNESCO (d’où le mot « Parrain », utilisé, aussi, dans les syndicats du crime) et par une Fondation humanitaire de l'ONU (humanitaire à tendance génocidaire apparemment).

Voici des extraits de l'article paru dans Zayzafuna, article dans lequel l'adolescente palestinienne raconte qu’elle s'est trouvée devant quatre portes, qu'elle a vu derrière chaque porte, un personnage historique qu'elle admire, et, qui lui a donné des conseils. Il s'agit de « musulmans célèbres » : Al-Khwarizmi (un mathématicien perse qui aurait contribué au développement de l’algèbre) ; Naguib Mahfouz (un écrivain égyptien) ; Saladin (massacreur de Chrétiens et colonisateur de Jérusalem) et d’Adolf Hitler (qui ferait donc, peut-être, lui aussi, partie des « musulmans célèbres » ; prenez-en note chères lectrices et chers lecteurs, prenez-en note). L’adolescente palestinienne écrit : je me tournais vers la porte suivante, c'est Hitler qui m'y attendait ; je lui ai demandé : "es-tu celui qui a tué les Juifs ?". Hitler lui répondit : "Oui, je les ai tués afin que vous sachiez tous qu'ils sont une Nation qui répand la destruction dans le monde entier. Et je vous demande, en ce qui concerne les souffrances qu'ils infligent à la Palestine, d'être forte et patiente". J'ai dit à Hitler : "Merci pour le conseil", conclut l’adolescente (mystique) palestinienne, parrainée par nos impôts, via l’UNESCO.

Michel Garroté Rédacteur en chef de www.dreuz.info

http://observatoiredumoyenorient.blogspot.com/2011/12/un-magazine-pour-la-jeunesse-finance.html

http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=6006

   

   

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz