FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 janvier 2012
Jusqu’à présent, et en raison de la présence de lieux saints de l’islam et de la population arabe, l’armée israélienne a toujours considéré que Jérusalem était à l’abri d’une attaque de missiles ennemis.
 
Ce n’est plus le cas.
 
Les divers scénarios de menace sont constamment mis à jour par l’armée Israélienne en fonction des informations livrées par les services secrets, et la comparaison entre les intentions ennemies et leur capacités.
 
Suite à cela, les mairies et conseils régionaux israéliens reçoivent une information détaillée quand au nombre de missiles qu’ils risquent de recevoir en cas de conflit, et comment s’y préparer.
 
Pendant de nombreuses années, les stratèges de Tsahal ont considéré que ni le Hezbollah ni la Syrie ne viseraient Jérusalem, en raison d’une relativement importante présence arabe, et par crainte que les lieux saints de l’islam, comme par exemple la Mosquée al Aksa, soient accidentellement touchés.
 
Et bien ce n’est plus le cas, a déclaré récemment un haut cadre de l’armée. « Nous pensons maintenant que dans un futur conflit, la possibilité que Jérusalem se retrouve sous les tirs de missiles est sérieuse, y compris de missiles tirés depuis Gaza ». La nouvelle ne surprend pas Dreuz.info en réalité, puisque nous avons publié plusieurs témoignages de journalistes arabes, lors de l’échange de l’otage franco-israélien Guilad Shalit, rêvant, en contemplant les massacres des syriens par al Assad, que leurs gouvernements protègent ses arabes comme le gouvernement israélien protège ses juifs. 
 
Par ailleurs, le fait que Jérusalem est ou n'est pas un lieu saint de l’islam fait débat chez les théologiens islamistes, puisque son nom n’est pas même cité dans le coran, et qu'aucun leader arabe, en mille quatre cent ans, n'a été interessé à s'y établir ou à en faire une capitale – avant 1967 s'entend.
 
Donc Jérusalem, selon l’armée israélienne, pourrait être bombardée même lors d’un conflit mineur avec Gaza, par le Hamas et le Jihad islamique, que l’armée israélienne croit être maintenant en possession de missiles livrés par l’Iran.
 
Elisha Peleg, conseiller municipal de Jérusalem, a confirmé ces informations, et il a ajouté, ce qui confirme que l'information est plus qu'une hypothèse, que la ville est en train de financer de nouveaux abris contre les bombardement, du fait que la vieille ville, qui n’en a pas en nombre suffisant, n'en avait jamais eu besoin.
 
Question : la mairie de Jérusalem doit-elle aussi construire des abris anti-missiles à Jérusalem-Est afin de protéger la population arabe, et si oui, Israël sera t-il condamné pour ces nouvelles constructions ?
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html suivant : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.jpost.com/Defense/Article.aspx?id=251936
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz