FLASH
[23/09/2018] La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 janvier 2012
Voilà une rare bonne nouvelle, dans ce climat de terrible gestion de l’Europe par les eurocrates, qu'il convient de célébrer.
 
La France compte – au moins – quarante grands patrons capables de faire gagner énormément d’argent à leurs entreprises, capables de personnellement s’enrichir, et capables de tracter l’économie moribonde de la France.
 
Heureusement qu’ils sont là, pour éponger les erreurs des chefs de cabinets ministériels, qui tiennent les Ministres par les couilles, et ont empêché Sarkzoy, dès le début de son mandat, alors qu’il avait un boulevard d’au moins un an, de faire les réformes qui nous auraient évité la panade. 
 
37 milliards d’euros vont donc entrer dans la poche d’un grand nombre de petits et gros porteurs, qui ont placé leurs économies et leur confiance dans ces entreprises, ce qui a, en retour, aidé à financer leur développement, leur compétitivité et la santé de la France en général.
 
C’est ce qu’on appelle les vertus du capitalisme sauvage. Capitalisme parce que le capital de ces épargnants, ces français aux revenus très divers, a permis à ces entreprises multinationales de résister à la concurrence. Ce capital les a aidé à ne pas reculer, voire même à mener la vie dure à d’autres multinationales étrangères.
 
Ce capital bienfaiteur (pléonasme) a permis de ne pas appauvrir la France – à hauteur de leur contribution, et de préserver l’emploi.
 
Capitalisme sauvage enfin, parce que des dizaines de milliers de petits épargnants ont investi leurs économies selon leur bon vouloir, ont acheté et vendu des actions selon leur intérêt, selon leurs besoins, en toute liberté, en prenant des risques et en n'écoutant qu'eux-mêmes.
 
Ces 37 milliards d’euros vont à leur tour revenir sur le marché de la consommation, ce qui va contribuer, par le cercle vertueux dont seul le capitalisme a le privilège, à adoucir les fins de mois de nombreux français, à faire diminuer le chômage, et redonner un peu de dynamisme aux très nombreux bénéficiaires de cette manne.
 
L’autre bonne nouvelle, c’est que ces 37 milliards de dividendes ont représenté un placement à 4.45%. Ce bon résultat en regard de la sécurité que représente les placements dans les entreprises du CAC (un placement obéit à un mélange de trois critères contradictoires : liquidité, sécurité et rendement), encouragera encore plus de français à investir encore plus vigoureusement en bourse et à spéculer, ce qui soutiendra nos entreprises et les aidera à résister, à se développer, et à permettre à notre économie de ne pas sombrer. 
 
Et cerise sur le gâteau, ces bons résultats vont également attirer les placements de cette grande finance internationale dont nous avons tant besoin ! (à condition, bien entendu, que nos haut fonctionnaires ne tuent pas cette poule aux œufs d’or qui paye les retraites et la sécurité sociale).
 
Comme jamais, nous avons besoin de ces très grands et moins grands patrons à la compétence et aux salaires colossaux. Nous avons besoin de ces grandes entreprises qui s’enrichissent, qui versent des dividendes, qui résistent aux bâtons dans les roues de l’économie placés là par le gouvernement.
 
J’encourage chaque français à allumer une bougie à la gloire de ces quarante grands patrons, mais aussi de tous les patrons de France qui donnent chaque mois à manger aux français, et qui payent la politique sociale et le salaires des fonctionnaires. 
 
Ils sont, dans le contexte de grande crise où nous sommes plongés, des héros modernes au sens propre. 
 
Ils tiennent l’économie à bout de bras. Ils financent les lois sociales – toutes. Ils créent l’emploi – tout l'emploi. Et c'est leur talent à eux et à personne d’autre qui permet aux candidats à l’élection présidentielle de construire un programme, et de faire des promesses aux français.
 
Ca ne durera hélas pas. 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz