FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 janvier 2012

 

 

Michel Garroté – Le gouvernement norvégien a reçu un appel téléphonique menaçant, qui présentait des similitudes avec les attaques du 22 juillet, quelques mois seulement avant la tuerie, mais le gouvernement n’a pas alerté la police pour autant. Un homme tenant le même discours que le tueur schizophrène paranoïde Breivik s'en était pris au gouvernement norvégien. L’homme avait parlé de tirer sur des membres des Jeunesses socialistes et avait évoqué l'existence d'un « manifeste » lors d'un appel téléphonique passé au gouvernement en mars 2011. En raison de la nature inhabituelle de la communication, la standardiste des autorités gouvernementales avait retranscris l'appel dans une note écrite, mais cette note écrite n'a jamais été transmise à la police, ce qui est pour le moins déconcertant.

Quelques mois plus tard, le 22 juillet, le tueur schizophrène paranoïde a tué 77 personnes, en faisant d'abord exploser une bombe près du siège du gouvernement, puis en ouvrant le feu sur des jeunes socialistes rassemblés à leur camp d'été sur l'île d'Utoeya. En outre, Breivik a diffusé sur Internet un manifeste dans lequel il exposait ses thèses pathologiques et délirantes. Après les attaques du 22 juillet, les autorités norvégiennes ont estimé que ce qui avait été dit au téléphone était pertinent pour l'affaire. Et c’est à ce moment-là seulement que la police a – enfin – été informée. Les autorités norvégiennes allèguent aujourd'hui ne pas savoir si l'auteur du coup de téléphone était Breivik.

Dans les semaines qui ont suivis les tueries du tueur schizophrène paranoïde, de nombreux médias avaient profité du drame pour accuser – de manière ignoble et calomnieuse – divers milieux chrétiens, ainsi qu’une historienne juive. Au vu des informations reproduites ci-dessus, force est de constater que l’incompétence, ainsi que l’absence de réactivité et de prévention du gouvernement norvégien, sont en grande partie responsables, de la tuerie. En revanche, les milieux chrétiens et l’historienne juive, injustement montrés du doigt l’été dernier, n’y étaient strictement pour rien. Mais le mal est fait : les auteurs des accusations ignobles et calomnieuses ne se sont ni rétractés, ni excusés ; au contraire, ils continuent d’associer le tueur schizophrène paranoïde à des personnes qui n’ont tout simplement rien à voir avec lui.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

www.dreuz.info

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz