Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 janvier 2012
« Une nation pour un nouvel holocauste », c’est le slogan qui était imprimé sur une bannière géante tendue lors d’un match de football, en Egypte le 6 avril 2011, et dont les images, au lieu d’être immédiatement censurées, furent longuement diffusées par la télévision, et que Memri TV et Europe-Israel.org viennent de publier.
 
Quelques jours plus tôt, Alain Juppé était sur place en Egypte, lors d’une visite officielle, et « affirmait le soutien de la France à la transition politique en cours et sa disponibilité pour l’accompagner dans cette voie » (note de JPG : dans cette voie, vraiment ?)
 
Conférence d’Alain Juppé le 6 mars 2011 au Caire :
« Je me suis longuement entretenu avec une dizaine de membres de la « Coalition des Jeunes pour la Révolution » (note de JPG : les mêmes jeunes qui au stade tenaient la bannière d’appel à l’extermination des Juifs ?) qui expriment les revendications d’une nouvelle Égypte (note de JPG : ça on peut le dire). Ils ont partagé avec moi leurs préoccupations, mais aussi leurs ambitions pour l’avenir (note de JPG : et quelle ambition !) et je dois dire que cet échange a été, pour moi, particulièrement dense et impressionnant (note de JPG : pouvez-vous préciser, Mr Juppé ?). »
 
« Le message que je suis venu apporter est très clair : nous sommes aux côtés du peuple égyptien pour l’aider à réussir sa transition vers la démocratie (note de JPG : la démocratie Mr Juppé ?) et vers plus de liberté. » déclarait-il sur la chaîne de télévision Dream II le 6 mars 2011… exactement un mois avant la diffusion par la chaîne, de l’appel public au nouvel holocauste.
 
 
 
Ah, la clairvoyance de la diplomatie française…
 
PS : cette info ne sera pas dans les grands médias, elle est trop anecdotique.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.diplomatie.gouv.fr/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz