Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 janvier 2012
« Mettre un terme et briser le blocus illégal », « briser le blocus insupportable », « Le Blocus de gaza doit cesser! », « BRISER LE BLOCUS ILLEGAL ! » peux-on lire sur les sites locaux du parti communistes, celui des mairies communistes, et celui de l’ANECR, l’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains.
 
Pourquoi cet acharnement ? Pourquoi cette obsession, est-on en droit de se demander. La réponse est là, toute simple, et ils la connaissent mieux que vous et moi.
 
Aujourd’hui 13 janvier, deux palestiniens qui se présentaient au point de passage de Salem, au nord de la Samarie, ont été pris en possession de 10 explosifs, un pistolet, et environ 100 cartouches. Non, ce n’était pas pour les vendre à un antiquaire ou à un collectionneur. Oui, si ce point de passage était supprimé, ces deux palestiniens auraient massacré des civils juifs. 
 
Un incident similaire a eu lieu la semaine dernière au même checkpoint – je ne vous les rapporte pas tous, ce serait lassant.
 
L’an dernier, rapporte l’Etat major des armées, plus de 10.000 incidents de la sorte ont été recensées dans l’ensemble des points de passage de Judée-Samarie, ce que les Communistes et les Verts savent fort bien. 
 
Et s’ils réclament la levée de tous les points de passage, et la fin de l’occupation, c’est parce qu’ils savent aussi que ces 10.000 incidents se transformeront dès lors en autant de massacres de Juifs.
 
Les Communistes et les Verts exportent une nouvelle Shoah.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.elunet.org/
http://blogtsahal

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz