Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 janvier 2012
Ce que je vais écrire est dur : encore 120 Chrétiens viennent d’être massacrés par des islamistes modérés dans l’indifférence la plus totale. Si un des criminel était un Juif israélien, les casques bleus et l’OTAN seraient déjà sur place, le Conseil de sécurité de l'ONU aurait été réuni d’urgence, et les condamnations auraient fusé de tous les coins du monde. Toutes les informations sur toutes les chaînes et toutes les radios en auraient fait leurs gros titres pendant 24 heures, et des commissions d’enquête auraient été exigé.
 
Au lieu de cela, et ce n’est pas moins cruel, les chrétiens peuvent continuer à crever, au Nigeria, massacrés par des musulmans, tous les chefs d’état et diplomates sont bien trop occupés à dénoncer l’immonde et choquante construction, par Israël, en Judée et Samarie, de 300 logements. Les humanitaires auto proclamés, les SOS racisme de mes deux et consorts ne manifesteront pas, il y a un match à la télé.
 
Une fois exposé ce préalable – qui fait sourire les journalistes qui nous lisent, je suis en mesure de livrer les faits :
 
Au moins 120 chrétiens ont été abattus, hier et aujourd’hui samedi 21 janvier, à Kano, la deuxième ville du Nigeria.
 
Des représentants de la croix rouge locale et de l’Agence nationale des situations d’urgence ont indiqué qu’ils continuaient de collecter les dépouilles pour les emmener dans des morgues.
 
Le premier quotidien dans le nord, le Daily Trust, a rapporté qu’un porte-parole du groupe Boko Haram (des islamistes modérés) avait revendiqué les assauts.
 
Comble de l’ignoble, Le Matin qui reprend la dépêche AFP/Newsnet, ne mentionne la religion des victimes – des chrétiens, et celles des criminels – des musulmans, que dans les dernières lignes de son article, non sans immédiatement relativiser en parlant de « violences interconfessionnelles » alors qu’il s’agit de violences des musulmans contre les chrétiens. Pire encore, la dépêche achève les chrétiens qui survivent cette épuration religieuse d’un : « Les récentes violences ont fait craindre des représailles de chrétiens ». Ouf, l’honneur des barbares musulmans est sauf. C’est dégueulasse.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.lematin.ch/au-moins-121-morts

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz