Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 janvier 2012
Il s’appelle Renato Pallavidini, il a 55 ans, il enseigne dans un collège de Turin, et il a déjà été condamné pour négationnisme de la Shoah, il y a quatre ans.
 
Fin décembre, apprend-on dans le quotidien italien La Repubblica, l’enseignant a publié sur Facebook la photo de Mussolini en train de serrer la main d’Hitler, avec le message suivant : « regardez, sales bâtards de juifs qui nous contrôlez depuis ce pays de merde et d’homosexuels qu’on appelle la Californie. Si vous retirez cette photo, j’irai à la synagogue près de chez moi, avec mon révolver, et je descendrais quelques parasites juifs ».
 
La page Facebook a rapidement été supprimée, et dans une interview avec le quotidien italien, Pallavidini a tenté de défendre sa position en expliquant : « Pourquoi dois-je expliquer ce que j’ai écrit sur Facebook ? Depuis que la communauté juive m’a attaqué, mon attitude envers eux à changer »
 
La police de Turin a convoqué l’enseignant pour l’interroger, et a fouillé sa maison, tandis que le principal du collège a annoncé qu’il sera licencié.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous