Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 janvier 2012
C’est une fuite au niveau de l’industrie militaire Russe qui vient de révéler au quotidien russe Kommersant, ce matin lundi, que Rosoboronexport, la société exportatrice d’armes de la Russie, a signé un contrat de 36 avions de combat Yakoviev Yak-130 à La Syrie. 
 
Le YAK-13 est entré en production en 2009, avec une commande initiale de 55 appareils, et la production des appareils destinés à la Syrie débutera « dès que la Syrie aura versé les premiers fonds » a précisé la source au journal.
 
Le contrat, d’un montant de 526.9 millions de dollars, a été signé en décembre 2011.
 
Le ministre des affaires étrangères russe Sergei Lavrov avait déclaré, début janvier, que « la Russie n’a aucun intention de justifier ses ventes d’armes à la Syrie. Nous ne considérons pas nécessaire de nous expliquer, ou de nous justifier, car nous ne violons aucun traité international, ni aucune résolution du Conseil de sécurité de l’ONU »
 
Selon l’agence d’information Interfax, la Russie a livré, en décembre, un navire anti-missiles à la Syrie, quelques jours avant que la Commission des requêtes de l’ONU exige un embargo sur les armes livrées à Damas.
 
La France et l'Union Européenne n'ont fait aucun commentaire. Le Quai d'Orsay préfère que ces informations ne circulent pas trop dans les médias, car elles mettent le doigt sur la faiblesse de la stratégie du Ministètre de l'Intérieur, hier embarqué comme un cheval fou sur le terrain libyen, et aujourd'hui assis sur un strapontin. 
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.theaustralian.com.au/syria-signs-russian-military-jet-deal

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz