Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 janvier 2012
Le chef des armées israéliens évoque les forces surnaturelles. Que pouvait bien vouloir dire les prédictions de Benny Ganz, chez des armées, lors de sa déclaration à la Knesset hier 10 janvier 2012 ?
 
« Pour l’Iran, expliquait-il, 2012 est une année critique. Elle combine la continuation de son programme nucléaire, des changements internes au sein de la direction du pays, le renforcement des pressions internationales, et des ‘choses qui se déroulent de façon surnaturelle’ ».
 
Les médias ont bondi sur la déclaration, qui supposait que le conflit avec l’Iran se déroule autant sur le devant de la scène qu’en coulisses. Des coulisses informatiques bien sûr, mais pas uniquement.
 
Il y a quelques heures, des bombes magnétiques, collées sur le coté de la voiture de Mostafa Ahmadi Roshan par un motard, ont transformé en poussière l’espérance de nuisance de ce scientifique, et ont envoyé son chauffeur et un passant, légèrement blessés, à l'hôpital, alors que sa voiture passait près de l'université Allameh Tabatabaei près de Téhéran.
 
Pour une raison difficile à appréhender, Mohammad Reza Rahimi, le vice Président iranien, a accusé les agents du Mossad d’être responsable de cet « acte terroriste ». Mais où va t-il chercher tout ça ?
 
Le Figaro émettait il y a quelques jours l’hypothèse que l’agence de renseignement la plus crainte au monde avait recruté des dissidents iraniens du Kurdistan iranien.
 
Les officiels israéliens, selon l’habitude, n’ont pas commenté l’explosion, mais un commentateur et ancien officiel en retraite a déclaré : « nous lisons tous les mêmes romans d’espionnage », tandis que Ilan Mizrahi, ex Mossad et chef du conseil de sécurité Israélien a déclaré : « Le Mossad est accusé d’être derrière tout ce qui se passe dans le monde, du Tsunami aux requins de la Mer Rouge ! »
 
Cependant, un autre officiel israélien à rappeler très justement « je ne pense pas que nous soyons les seuls à vouloir déstabiliser l’Iran, et quelque fois les choses sont attribuées à l’usual suspect un peu vite »
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.guardian.co.uk/world/2012/jan/11/iran-scientist-death-israeli-warning?newsfeed=true

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz