Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 février 2012
On dira ce qu’on voudra, le diner au Fouquet’s de Nicolas Sarkozy était probablement une erreur.
 
C'est choquant, en France, lorsqu'on est un élu de la nation, d'aller flamber presque la moitié d'un SMIC au restaurant quand les français ont du mal à boucler leurs fins de mois, n'est-ce pas ? Enfin… si on est à droite. Car pour les socialistes détenteurs auto-proclamés de la morale, tous les vices sont permis, y compris celui de demander aux Français de se serrer la ceinture et de payer plus d'impôts, tandis qu'on se tape sur les cuisses entre larrons.
 
François Hollande ne fait pas exception, et sa grande bouffe dépasse même celle de Sark au Fouquet's. 
 
Cette semaine, rapporte le Parisien, il est allé déjeuner au très people et extrêmement coûteux  « Cher Laurent » (comptez environ 400 euros par personne à la carte, vin en sus). C'est sans doute pour entretenir la réputation de la gauche caviar, à qui il ne reste de gauche que le caviar.
 
Si vous êtes surpris du silence des médias sur ce déjeuner de riches, si vous avez l’impression que les journalistes tolèrent très bien les débauches d’argent quand elles sont à gauche, et si vous êtes offusqué de la façon dont le repas au Fouquet’s de Nicolas Sarkozy a été monté en mayonnaise, et celui de Hollande censuré, vous n’avez encore rien vu. Attendez que François Hollande soit élu.
 
Il vient de démontrer qu'il peut compter sur la servilité des journalistes pour couvrir ses moindres excès. 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
Carte du Laurent : http://www.le-laurent.com/maj
http://www.leparisien.fr/hollande-a-dejeune-avec-bhl

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz