FLASH
[16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  |  Double attentat islamiste à Mogadishu : 230 morts  |  Israël attentat islamiste : 2 tirs de roquette du Hamas confirmés – pas de blessés  |  Israël attentat islamiste : 3 tirs de roquette du Hamas sur des civils  |  Israël attentat islamiste : tir de roquette et explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza – pas de blessés  |  Israël : alerte tir de roquette au sud suivie de rapport d’explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza  |  Sebastian Kurz prochain chancelier d’Autriche, selon les sondages de sortie d’urnes d’OE24  |  Election Autriche, projection : OVP (parti du peuple autrichien anti-migration) 31%, FPO (parti de la liberté) 29%, SPO 25%  |  Youpla l’immigration! Italie : un migrant illégal du Nigéria a tué des Italiens de 52 ans à coups de couteau dans un marché de Turin  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 février 2012

Michel Garroté – Or donc, selon Sarkozy, Hollande n'était "pas le candidat que les socialistes voulaient, ils voulaient DSK". "Etre candidat, c'est quelque chose de long", a dit Sarkozy. "Il y a une dramaturgie, une histoire. François Hollande a des qualités, mais ce n'est pas celui que le PS voulait", a insisté Sarkozy. Pour ce qui me concerne, ces nouvelles allégations du candidat président me laissent sans voix. La carrière politique de DSK  a pris fin dans un hôtel français de Manhattan et dans un autre hôtel, à Lille, un fief aubryste. La fin politique de DSK permet à Sarkozy et Hollande d'envisager une victoire présidentielle. Sans la fin politique de DSK, Hollande ne serait pas candidat et Sarkozy aurait été battu par ce même DSK. Autrement dit, Sarkozy et ses vingt et quelques points dans les sondages, aurait tout intérêt à ne pas revenir sur DSK, qui lui, faisait plus de 60% dans les sondages. Sarkozy veut discréditer Hollande en parlant de DSK, mais c'est lui-même qu'il discrédite, une fois encore.

Sarkozy, flottant dans les sondages, pris entre Hollande, Bayrou et Marine Le Pen, est terriblement mal placé pour décider, en février, que le candidat socialiste, en avril, aurait dû être DSK. Dans le genre anachronique et tordu, le candidat président, une fois de plus, en a trop fait. Sans compter qu'il a imposé sa propre candidature à son propre parti. En effet, dans les sondages, François Fillon était le candidat que l'UMP voulait. Si DSK devrait remplacer Hollande en avril, selon l'anachronisme sarkozyque, alors Fillon devrait remplacer Sarkozy. L'anachronisme de Sarkozy est tellement tordu, que l'on ne sait même plus s'il faut conjuguer tout cela au présent, au passé, au futur simple ou au conditionnel. Dans cette campagne présidentielle, chaque offensive verbale, de tel ou tel candidat (e), donne, encore et toujours, la même impression : le combat des chefs ressemble à un combat des nuls. C'est donc logiquement le plus nul qui devrait occuper l'Elysée en mai.

Copyright Michel Garroté

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz