Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 février 2012

n'achetez pas aux juifs
 
1933. Dans l’Allemagne nazie, on organise le boycott des magasins juifs. « Allemands, n’achetez pas aux juifs » peut-on lire sur les panneaux qui bloquent l’entrée des magasins.
 
1934, des nazis lancent l’opération « les juifs sont indésirables » en Allemagne, dans l’indifférence.
 
1938 : première déportation de 30.000 juifs dans les camps de concentration.
 
1942- 1945 : extermination des juifs d’Allemagne
 
1945-2005 : pause
 
2005 : reprise des opérations « les juifs sont indésirables » en France, dans l'indifférence :
 
En France en 2011 – 
18 septembre contre une dégustation de vins casher
18 septembre au salon de l’immobilier Icube, 
19 novembre au New Morning contre le festival Klezmer,
12 décembre contre le gala du Technion, 
 
En 2012 –
9 janvier contre la conférence de l’ambassadeur d’Israël à Montpellier, 
2 février contre le gala de l’AUJF à Bordeaux, 
5 février contre les locaux du KKL,
4 février : on hurlait « A mort les Juifs » dans un cinéma qui projetait la vérité si je mens 3.
 
 

Le 6 février 2012, les mêmes nazis se retrouvent devant deux grandes surfaces avec les mêmes pancartes – en français cette fois, qui délivrent le même message : « français, n’achetez pas aux juifs »

Qui, à part les journalistes et les antisémites, trompent-ils encore ?
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
source : http://www.europe-israel.org

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz