FLASH
[17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  |  Des avions de combat israéliens ont survolé la région du Djebel Sheikh (Hermon), ainsi que plusieurs villes du sud du Liban  |  Israël, toujours aussi nul en blocus : 15 392 tonnes de biens de consommation, répartis sur 498 camions, livrés hier à Gaza  |  France : chômage en hausse. USA : chômage en baisse. Et Macron dit qu’on ne peut diriger un pays et tweeter…  |  Oups! 3 véhicules de la police incendiés ce matin devant le commissariat d’Antony en banlieue parisienne  |  Supprimé des médias : le grand mufti d’Arabie Saoudite, Abdelaziz al-Cheïkh, lanche une fatwa interdisant de tuer des juifs et de manifester contre Israël  |  Un tableau de Léonard de Vinci vendu hier pour 405 millions$ – pris pour un faux en 1958, il avait été vendu 57$  |  [14/11/2017] #Californie, #Rancho Tehama : des enfants ont été évacués par bus scolaire  |  #Californie, #Rancho Tehama : il y aurai plusieurs blessés  |  #Californie, #Rancho Tehama : la fusillade a eu lieu ce matin vers 8h  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 février 2012
 
 
Aujourd’hui, 27 février 2012, Wikileaks a commencé à publier plus de 5 millions d’emails venant du quartier général texan de l’agence de renseignement global et d’analyse   géopolitique Stratfor, souvent citée comme un CIA de l’ombre, et qui opère dans de nombreux pays du monde. Les emails publiés remontent à 2004 et vont jusqu’à décembre 2011.
 
Ils ont été obtenus par des hackers qui ont pénétré les ordinateurs de Stratfor, lequel compte parmi ses clients plusieurs des plus puissantes sociétés au monde, ainsi que le Département Américain de la Sécurité Intérieure ou les Marines.
 
Peu après minuit, Stratfor a publié le communiqué suivant : « la publication des emails volés est destinée à nous intimider et nous censurer, et certains des emails publiés peuvent être des faux, ou des emails trafiqués pour inclure des fausses informations, certains peuvent être authentiques »
 
« Nous ne confirmerons ni dans un sens ni dans l’autre. Nous ne nous expliquerons pas sur les intentions qui sont contenues dans les emails. Comme ce qui nous appartient a été volé, nous n’allons pas nous mettre en position d’être une seconde fois victime en acceptant de répondre aux questions à leurs sujets », continue le communiqué.
 
L’un des emails de novembre 2011 révèle que des commandos israéliens, en coopération avec des combattants kurdes, auraient détruit des installations nucléaires iraniennes.
 
Voici le contenu des emails piratés, dont nous ne saurons pas, conformément au communiqué de Sratfor, s'ils sont authentiques, mais qu'il serait cependant anormal de ne pas publier.
 
Des officiels discutent, par email, de l’explosion de la base de missiles située près de Téhéran.
L’un d’eux cite une source à qui « on a demandé ce qu’il pense du rapport selon lequel les israéliens préparent une attaque contre l’Iran ».
 
Réponse : « Je pense que c’est une diversion. Les israéliens ont déjà détruit toutes les infrastructures nucléaires iraniennes non enterrées il y a de cela plusieurs semaines ».
 
Un des analystes demande : « comment et quand les israéliens ont détruits les infra au sol ? »
 
« Est ce que quelqu’un est d’accord avec l’idée que ceci pourrait faire oublier aux Européens la crise de l’euro, dont ils souffrent depuis un an ?!, ajoute l’analyste, en demandant : Est-ce qu’on doit donner de la crédibilité à cette information ? Je ne vois même pas quelle désinformation cela pourrait servir »
 
Plusieurs analystes, dans les emails suivants, émettent l’idée qu’Israël a envoyé des commandos en Iran, probablement avec l’assistance de combattants Kurdes, ou de juifs iraniens qui ont émigré en Israël, pour exécuter ces opérations.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
http://www.liveleak.com/view?i=b8e_1330343386
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz