FLASH
[22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 février 2012

 

 

Michel Garroté – Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, s’en prend à la dictature de la pensée unique résistancialiste et à la mémoire obligatoire qui selon lui rappelle tous les deux jours la Shoah entre autres événements. Invité de l’émission Radio France Politique, il justifie d'autre part  la lecture qu'il a faite, à Lille, d'un poème de Robert Brasillach, fusillé à la Libération pour collaboration avec l'occupant nazi, récitant à nouveau ce poème à la radio. Robert Brasillach, "c'était un journaliste, comme vous", dit Jean-Marie Le Pen, déclarant qu'il ne se croit pas obligé d'avoir les mêmes opinions que "Je suis partout", le journal antisémite dans lequel écrivait Robert Brasillach. Interrogé sur ce que pourrait être, au premier tour de la présidentielle, le résultat de sa fille Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen dit ne se faire "pas beaucoup de souci, d'autant qu'on sait que le score du Front national est toujours minoré" (ndmg – dans les sondages).

"C'est même la surprise du chef", dit-il. Selon lui, contrairement à d'autres candidats, Marine Le Pen "a des boosters, des éléments qu'on allume pour l'accélération finale". Il précise qu'il y a "deux sujets sur lesquels le Front national est imbattable : l'immigration et l'insécurité". Selon lui, "quand on va comparer (ndmg – les propositions de Marine Le Pen sur ces deux thèmes) avec le bilan du président sortant, ça va faire des dégâts collatéraux". J.-M. Le Pen se refuse à condamner la répression opérée en Syrie par le régime de Bachar Al-Assad, qui, dit-il, "est aux prises avec une guerre civile". Et concernant la Libye, Jean-Marie Le Pen déclare : "je regrette la paix qui régnait" avant la chute du colonel Kadhafi. On le voit, Jean-Marie Le Pen, comme toujours, mélange analyses pertinentes et provocations imbéciles. Sa fille va encore devoir déclarer qu'elle ne partage pas toutes les opinions de son Père.

Copyright Michel Garroté & Sources

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz