FLASH
[22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  |  Israël : cette année, l’armée a saisi 385 armes illégales aux colons arabes en Judée Samarie  |  [19/09/2017] Tweet de Netanyahu: « le discours de Trump est le meilleur que j’ai entendu à l’ONU en trente ans ! »  |  Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 mars 2012

 

 

Michel Garroté – Les émissions de césium radioactif dans l'atmosphère politique suite au lancement de la campagne présidentielle française ont atteint 40'000 térabecquerels (TBq), rapportent les instituts de sondages Ipsos, Sofres, OpinionWay et BVA. Selon les prévisions initiales, les émissions provoquées par la campagne électorale devaient s'élever à 15.000 TBq. Ainsi, le volume total des émissions de Fuckyoushima a atteint 20% du niveau enregistré suite aux premières déclarations proutiques de Hollande et Sarkozy. Les calculs ont été réalisés sur des échantillons d'air prélevés en janvier-février 2012 à 79 endroits situés autour de l'Elysée et la Rue Solférino. Les dérapages verbaux survenus dans la campagne électorale ont provoqué plusieurs fuites radioactives. Les autorités françaises ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 30 km autour de la ville de Paris. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau ainsi que dans des denrées alimentaires, non seulement à Paris, mais également dans les régions alentour.

Texte original : Les émissions de césium radioactif dans l'atmosphère suite à l'accident de la centrale nucléaire japonaise Fukushima en mars 2011 ont atteint 40.000 térabecquerels (TBq), rapporte mercredi l'Agence météorologique japonaise. Selon les prévisions initiales, les émissions provoquées par la catastrophe devaient s'élever à 15.000 TBq. Ainsi, le volume total des émissions de Fukushima a atteint 20% du niveau enregistré suite à l'accident de Tchernobyl en avril 1986. Les calculs ont été réalisés sur des échantillons d'eau de mer prélevés en avril-mai 2011 à 79 endroits situés autour de la centrale accidentée. Les accidents survenus dans la centrale de Fukushima à la suite du séisme dévastateur du 11 mars 2011 ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 30 km autour de la centrale. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer ainsi que dans des denrées alimentaires, non seulement dans la préfecture de Fukushima, mais également dans les régions alentour.

Copyright Michel Garroté & Sources

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz