FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 mars 2012
Par Misha Uzan
 
A quel point la Belgique est-elle déjà un Etat musulman ? C'est la question que l’on se pose, au lendemain d'un attentat salafiste contre une mosquée de Bruxelles. Comme dans les pays musulmans, les terroristes islamistes s'entretuent.
 
Attentat contre une mosquée à Bruxelles titrent ce matin les grands journaux. Il s'agit d'un attentat par le feu, un incendie criminel dans lequel un imam, qui se trouvait dans la mosquée, est décédé. Les premières pistes semblent désigner les milieux salafistes. 
 
L'attentat a été commis lundi soir, 12 mars, dans une mosquée chiite de la ville. La presse parle de « conflits entre courants religieux de la communauté musulmane » sans indiquer que les conflits entre islamistes sunnites et islamistes chiites sont au cœur des révoltes qui secouent les pays arabes depuis un an et demi, et dont le conflit en Syrie est peut-être le point central.
 
Attentat sunnite contre des chiites.
 
La mosquée chiite visée est la plus importante parmi les quatre que compte la région de Bruxelles et son million d'habitants. Elle porte le nom de mosquée "Rida", et se trouve dans le quartier d'Anderlecht, qui compte une forte population d'origine immigrée, musulmane. On sait pour le moment qu'au moins un homme armé d'une hache et d'un couteau est entré dans la mosquée, et y a répandu de l'essence avec des "accélérants" pour propager l'incendie. C'est ce qu'a précisé lors d'une conférence de presse le substitut du procureur, Jean-Marc Meilleur. Le feu s'est rapidement propagé et a ravagé une grande partie du bâtiment. L'imam est mort et un autre homme, qui tentait de l'aider à éteindre l'incendie, est blessé.
 
Les suites de l' attentat.
 
L'homme responsable de l'incendie criminel a été interpellé sur les lieux par la police. Il a été en fait enfermé à l'intérieur de la mosquée par des fidèles, qui l'ont retenu alors qu'il tentait de s'échapper, rapporte la police belge. Selon le substitut du procureur, « à l'heure actuelle, il y a un seul suspect », sans exclure qu'il puisse y avoir des complices. « On laisse toutes les portes ouvertes », a-t-il ajouté.
 
Des représentants musulmans chiites en Belgique ont mis en cause le mouvement salafiste sunnite, sur la base des témoignages de fidèles présents sur place au moment des faits. En outre « le centre islamique Rida avait déjà dû être placé sous la protection de la police voici quelques années » à la suite de menaces des salafistes, selon la vice-présidente de l'Exécutif des musulmans de Belgique, Isabelle Praile, elle-même chiite.
 
Azzedine Laghmich, autre responsable chiite travaillant à la mosquée, a aussi affirmé que les slogans criés par l'agresseur, liés au conflit en cours en Syrie, pointaient en direction du mouvement salafiste anti-chiite. « C’est un salafiste, tous les témoignages des gens présents le montrent », a-t-il dit. Dans le passé, la mosquée avait reçu des lettres de menaces liées au conflit en Irak. La communauté sunnite est largement majoritaire à Bruxelles, tandis que les chiites ne représentent qu'une infime partie des musulmans dans la capitale belge.
 
Si la piste salafiste est avérée, la médiatisation de cette affaire sera faible, il n'y aura pas de manifestation musulmane, il n'y aura pas d'émeutes, ni de drapeaux brûlés ou de morts en Afghanistan, en Irak ou ailleurs. 
 
Vous avez compris que des Corans ont brûlé n'est ce pas ? Et que l'attentat a visé des musulmans. Vous n'entendrez pas les organisations des droits de l'homme et antiracistes : cela ne deviendra important pour eux que si des non-musulmans sont auteurs de l'attentat.
 
© Misha Uzan pour Dreuz.info
 
L’article original peut être consulté ici : http://citizenkane.fr/attentat-islamiste-contre-une-mosquee-a-bruxelles.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz