Publié par Michel Garroté le 13 mars 2012

 

 

 

Michel Garroté – A Bruxelles, au lendemain de la mort, dans un incendie criminel, d'un imam de la mosquée chiite Rida, dans le quartier d'Anderlecht, la ministre belge de l'Intérieur Joëlle Milquet informe qu’il s'agit certainement d'un problème entre sunnites et chiites. L'incendie a semble-t-il été allumé avec de l'essence par un suspect hier lundi. En effet, un suspect est entré dans la mosquée en proférant des propos liés au conflit syrien, déclare Joëlle Milquet. "Il s'agirait bien d'un problème entre sunnites et chiites", a-t-elle précisé. Le suspect, qui était armé, a été interrogé après avoir été interpellé sur les lieux. Quelques heures après l'incendie, des représentants musulmans chiites en Belgique ont mis en cause le mouvement salafiste sunnite, sur la base des témoignages de fidèles présents au moment des faits. Selon un responsable religieux, la mosquée visée a reçu dans le passé des lettres de menace de sunnites, liées notamment aux conflits en terres d’islam. Le responsable religieux a explicitement mis en cause le discours haineux prêché dans certaines mosquées salafistes de Bruxelles. Le printemps arabe s’invite dans la capitale de l’Europe. Tandis que Flamands et Wallons continuent de se chamailler.

Copyright Michel Garroté 2012

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

   

   

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz