FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 mars 2012

 

 

 

Michel Garroté – Au départ, ce n’était qu’une allégation du site Internet Mediapart et de son patron, le militant d’extrême-gauche Edwy Plenel. Sarkozy aurait financé sa campagne présidentielle de 2007 entre autre avec l’argent du clan Kadhafi. Lorsque cela fut évoqué sur TF1, Sarkozy eut beau jeu de la jouer donneur de leçon. TF1, selon Sarkozy, s’était rabaissée au rang de porte-parole du cadavre de Kadhafi. Mais depuis, les notes confidentielles qui confirmeraient ce financement ont été présentées par Edwy Plenel au Grand Journal sur Canal+. Dès lors, il faut se poser la question : Sarkozy est-il le premier, le seul, l’unique président de la Cinquième République à n’avoir jamais collecté de l’argent étranger pour ses campagnes électorales ? Ou Sarkozy est-il, tout simplement, un président comme tous les autres présidents de la Cinquième République ?

Encore une fois, au départ, ce n’était qu’une allégation du site Internet Mediapart et de son patron, le militant d’extrême-gauche Edwy Plenel. Cela dit, Edwy Plenel est aussi celui qui a révélé, dans les années 1980, l’affaire du Rainbow Warrior sous la présidence de François Mitterrand.

A ce propos, on peut lire sur www.marianne2.fr (extraits adaptés ; voir lien vers la source au bas du texte) : l'accusation de financement occulte (ndmg – de la campagne de Sarkozy en 2007) n'émanait pas, cette fois-ci, de l'un des fils Kadhafi mais de personnes bien plus proches du chef de l'Etat: le médecin personnel de Ziad Takieddine, l'ancien compère de négociations d'armement de Claude Guéant et Nicolas Sarkozy au début des années 2000. Didier Grosskopf, c'est son nom, s'était confié à un ancien membre de l’équipe de campagne d’Edouard Balladur, en 1995, Jean-Claude Brisard, spécialisé désormais dans le renseignement. Neurochirurgien proche de Takieddine, il avait été envoyé ou soigné quelques personnalités en Libye. Et c'est ainsi, relate Mediapart, qu'il a recueilli des confidences, couchées sur le papier par Brisard.

1. D’après la note, les « modalités de financement de la campagne » de « NS» ont été « réglées lors de la visite Libye NS + BH » le 6 octobre 2005 ». Brice Hortefeux, à l'époque ministre des collectivités locales (sic !) auprès de Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur, a confirmé un voyage en Libye à l'époque mais nié qu'il ait été question de financement politique.

2. Dans la même note, Mediapart a également trouvé des explications sur le montage financier qui accompagnait la vente d'équipement de surveillance de la société Amesys, via Guéant, Hortefeux et Takieddine : Le « montage » inclut ainsi une société « BH » au Panama, plus une banque suisse non déterminée. Ce passage se clôt par une phrase sans ambiguïté :"Financement campagne totalement réglé".

Là encore, Hortefeux plaide l'ignorance. Ce contrat est un autre scandale de l'avant-Sarkofrance : pour des raisons mal explicitées, Nicolas Sarkozy a aidé à la vente de cet équipement à la Libye alors qu'il n'était que ministre de l'intérieur. Ce dispositif a aussi permis au régime Kadhafi de placer tout le pays sur écoute (téléphones, Web, etc.), avec le concours de formateurs français. Enfin, Philippe Vannier, le directeur général de la société Amesys a été promu Chevalier de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy en…juillet 2011.

Cette note confirme certains points déjà connus et révélés par Mediapart l'an dernier : le site d'information citait notamment quelques extraits de notes personnelles de Ziad Takieddine. Dans l'une d'entre elles, Takieddine évoquait une visite préparatoire en Libye en septembre 2005 qui, écrivait-il à Claude Guéant, « doit revêtir un caractère secret », car Claude Guéant sera ainsi « plus à l’aise pour évoquer l’autre sujet important, de la manière la plus directe…». Quel était cet « autre sujet important » ?

En septembre, l'ex-épouse de Ziad Takieddine, Nicola Johnson, avait confié aux juges que son mari faisait des voyages avec la Suisse dès 1995, cette fois-ci pour financer la campagne d'Edouard Balladur. Puis en décembre dernier, elle ajoutait que Brice Hortefeux serait venu chercher, en 2005, « une somme en espèces auprès du marchand d'armes lors d'une visite à son domicile avenue Georges-Mandel, à Paris, en compagnie de Thierry Gaubert ». Cette information, car c'en est une, a été reprise dans le monde entier, précise www.marianne2.fr. (Fin des extraits adaptés ; voir ci-dessous le lien vers la source).

http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Takieddine-Kadhafi-Sarkozy-le-gros-stress_a766.html

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz