FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 mars 2012
 
Que peut-il se passer le 28 mars et dans les mois qui viennent, dans la procédure civile intentée contre Dominique Strauss-Kahn par la femme de chambre Nafissatou Diallo à New York ? 
 
Le juge Douglas McKeon, chargé du dossier à la Cour suprême du Bronx, a accepté de répondre aux questions de l'AFP que publie lalibre.be.
 
Le mercredi 28 mars, il présidera une première audience sur la motion des avocats de DSK demandant que la plainte pour agression sexuelle soit classée. Ses avocats affirment que M. Strauss-Kahn, en tant que directeur général du FMI, ne peut pas être poursuivi au civil, car il bénéficiait au moment des faits d'une immunité diplomatique totale. (JPG : je me souviens du communiqué du FMI qui expliquait que DSK était en déplacement privé à New York, et qu’il ne bénéficiait donc pas, à ce moment, de l’immunité diplomatique)
 
Ni M. Strauss-Kahn, ni Mme Diallo ne sont tenus d'être présents dans la salle, où le juge a autorisé la présence d'une caméra (JPG : est ce parce qu’il y aura une caméra que ni DSK ni Diallo ne seront pas présents ?). "Je donnerai à chacun des avocats (des deux parties) l'opportunité de défendre leurs arguments (JPG : encore heureux), et je leur poserai des questions (JPG : on imagine). Et je rendrai ma décision dans les semaines qui suivront. Ce sera une décision écrite" (JPG : Nafissatou griffe), explique M. McKeon.
 
S'il décide que M. Strauss-Kahn ne peut pas être poursuivi, "c'est la fin de l'affaire" selon ses termes.
 
Si, à l'inverse, il retient les arguments des avocats de Nafissatou Diallo, selon lesquels DSK ne peut prétendre à cette immunité diplomatique, il devra ensuite se prononcer sur d'autres motions : notamment celle des avocats de l'ancien ministre français pour que soit retiré un paragraphe de la plainte de Mme Diallo évoquant d'autres agressions sexuelles présumées (JPG : un homme de pouvoir n’agresse pas, il se sert). "Certaines nécessiteront peut-être des plaidoiries, d'autres non", explique le juge.
 
Commencera alors une phase dite de "discovery" (découverte). Habituellement, dans un procès civil, c'est le moment où sont recueillis les témoignages sous serment, "au minimum des deux parties", et éventuellement de témoins.
 
Les interrogatoires sous serment sont menés par les avocats de la partie adverse et les avocats de Nafissatou Diallo ont déjà fait savoir qu'ils étaient prêts à se rendre si nécessaire à Paris pour interroger M. Strauss-Kahn, qui n'a jamais donné à la justice sa version des faits (JPG : ce ne fut pas nécessaire, car Nafissatou ment comme elle respire).
 
Selon le juge McKeon, il est extrêmement rare que les deux parties ne soient pas interrogées sous serment dans une procédure civile.
 
Une fois cette période terminée, le dossier est presque prêt pour le procès. "Il y aura une période durant laquelle il y aura des discussions, peut-être sur un règlement amiable, et une date de procès sera fixée", ajoute le juge. Jusqu'à présent, les avocats de Mme Diallo et de DSK ont toujours exclu un règlement amiable – généralement un accord financier – qui évite un procès avec jury populaire. (JPG : on se souvient que Nafissatou a plusieurs fois juré ne pas être intéressée par l’argent, mais par le besoin de laver son honneur, nous verrons si là encore elle a menti)
 
Selon le juge, un tel règlement amiable n'est effectivement pas toujours possible. "Mais nous gardons cette option et nous l'explorons".
 
Les avocats de Nafissatou Diallo demandent des dommages et intérêts au montant non précisé. Selon les experts, la somme pourrait être très conséquente. D'autant que s'il y a procès, les jurés du Bronx sont réputés pour être plutôt généreux (JPG : avec les noirs ?).
 
Si le juge refuse de classer la plainte de Mme Diallo, et s'il n'y a pas d'accord négocié, combien de temps pourrait prendre la procédure jusqu'à son terme ?
 
"Je ne pense pas que cela prendra des années", estime le juge McKeon. "Une fois que la +discovery+ commencera dans cette affaire, je pense qu'elle sera bouclée dans un délai d'un an à quinze mois".
 
Pour ma part, je trouve que les coups de queue de Dominique Strauss Kahn commencent à être trop chers pour être honnêtes: ça sent l’acharnement – et personne n’’oserait dire que je l’ai défendu. Entre le scandale du recel d’abus de biens sociaux – je dis scandale parce qu’il est souvent question de dépénaliser ce délit et il n’est que temps, les putes qui ressemblent aux femmes du monde, et Nafissatou la menteuse – dont on se demande encore ce qui lui a pris, la partouze est pleine. 
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée
 
Source : http://www.lalibre.be/actu/international/article/726713/affaire-diallo-dsk-ce-qui-pourrait-se-passer-a-new-york.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz