FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mars 2012
 
 
A 1 heure du matin, un jeune homme éloquent qui revendiquait les actes de Montauban et Toulouse a téléphone à France 24 et a donné des détails à une journaliste.
 
Son nom est Mohamed Mera, il est connu des services de police.
 
Il a expliqué à la journaliste que pour la première victime de Toulouse, il n’y avait pas de douilles parce qu’il les a ramassées. Pour les trois militaires de Montauban, il a énuméré le nombre de coups, et a rectifié en disant qu’il n’avait pas tiré17 mais 12 coups. La raison est qu’il avait fait tomber son chargeur avec 8 balles à l’intérieur.
 
Pour l’Ecole juive, il a tiré 12 coups de 9 mm parabellum. Et il a précisé que seul lui pouvait le savoir ou la police.
 
 
 
Il a expliqué qu’il est lié à al Qaida.
 
Sur les raisons de son geste, il a expliqué qu’il voulait se venger de la loi sur le port du voile, et pour la participation de la France dans la guerre en Afghanistan, ainsi que pour protester contre la situation en Palestine.
 
« Pas du tout agité, pas du tout énervé, très calme, très convaincu par ses dires et très poli. » a décrit la journaliste, qui ajoute : « il n’a pas arrêté de dire que ce n’est que le début et qu’il y aura prochainement d’autres attaques. »
 
Pourquoi avoir agi que maintenant demande t-elle, alors que la loi sur la burqa n’est pas nouvelle, et que la guerre en Afghanistan est déclarée depuis longtemps ?
 
Réponse de Mohammed : « nous n’avions pas les armes ni l’argent. »
 
Il disait nous ? demande l’interviewer. Oui, il parlait de nous, et mais aussi de je, répond la journaliste de France 24, et il disait que rien ne pouvait l’arrêter : « soit je vais en prison avec la tête haute, soit vers la mort avec le sourire. »
 
Pourquoi avez-vous tué les militaires demande la journaliste : « il ignorait qu’il y avait des musulmans et un antillais parmi eux, il a choisi au hasard, mais ce sont des cibles légitimes, car ils sont les agents d’un gouvernement qui est contre la nation de l’islam. »
 
Et l’école juive ? : « c’est pour venger nos petits frères et petites soeurs palestiniennes. »
 
Un coup de fil. 2 heures avant l’opération. La police a pris l’appel très au sérieux, et a affirmé que c’est bien le même homme.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz