FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 mars 2012
 
Je constate cette étrange fracture qui divise ceux qui s’investissent dans le débat politique.
 
D’un coté ceux qui pensent que l’islam conquérant est en guerre de religion pour dominer le monde, de l’autre ceux qui pensent qu’il s’agit d’un mythe raciste et xénophobe.
 
Pour les premiers, tout est signe. Pour les seconds, tout est accident isolé, réaction légitime, et toujours méritée.
 
Le débat cesse, cependant, de faire sens, lorsqu’il se superpose avec une dimension partisane. La perception du danger islamiste ne devrait pas suivre la ligne qui sépare la gauche de la droite – même si l’on se souvient que c’est à un maire communiste que l’on doit la loi gadget contre la burqa, et qu’Alain Juppé trouve intéressants les Frères musulmans et modérés certains islamistes.
 
A l’intérieur du débat qui n’existe pas, des associations (SOS racisme, MRAP, LDH, UEJF…), financées par nos impôts sans notre permission, sont chargées par l’Etat de punir ceux qui souhaitent, parce qu’ils ont pris la mauvaise habitude de croire qu’en France on peut parler librement, poser des questions et trouver des réponses à leurs craintes.
 
L’impasse est donc totale.
 
Nice Matin révèle ce matin qu’un groupe d’une trentaine de Français musulmans, entrainés par un imam radical, a été arrêté à l’aéroport de Nice en partance pour l’Afghanistan.
 
Omar Diaby est un imam radical, qui suit le Coran à la lettre. Il habite les quartiers Nord-Est de Nice. Le 9 décembre dernier, il avait réuni ses combattants d’Allah pour préparer leur voyage. 
 
« Ils devaient s'envoler pour Tunis et rester quelques mois en Libye. Mais c'est l'Afghanistan qu'ils voulaient rejoindre », raconte aujourd'hui un habitant du quartier, musulman anonyme, furieux par cette vision de l'islam qu'Omar Diaby aurait tenté d'inculquer aux "gosses de la cité". 
 
L’on songe immédiatement au 1% de musulmans Français, soit environ 60.000 personnes prêtes à semer la violence, évoqués mercredi sur iTélé par Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris.
 
Diably le Sénégalais prêchait loin de mosquées, rapporte Nice Matin, et publiait des vidéos d’appel au jihad.
 
Membre de Forsane Alizza, l’organisation islamiste dissoute en mars 2012 par Claude Guéant, l’imam a rapidement attiré l’attention des services du renseignement français, qui ont constaté des liens entre Omar le Niçois et Mohamed Merah, qui n’était pas encore le tueur de Toulouse.
 
C’est donc en Afghanistan que Omar Diably emmenait ses jihadistes, exactement là où Merah a appris à devenir un terroriste.
 
Nice Matin conclut en rappelant que déjà en 2005, une autre filière irakienne avait été démantelée sur la Côte, et qui recrutait des jihadistes entre ce même quartier Nord-Est de Nice, Cannes Californie et Vence.
 
La surveillance des réseaux islamistes Français est assurée. Ces réseaux dormants sont-ils prêts à commettre des attentats, à tuer d’autres juifs ? Si, en étant sous surveillance comme à Toulouse, ils peuvent acheter des armes et préparer des attentats, se peut-il que la menace ait été sous-estimée ? 
 
Se peut-il que l’attention des services de renseignements se soit laissée endormir par ceux qui soutiennent que l’islam radical est une vaste exagération populiste ? 
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz