FLASH
[17/10/2017] Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  |  Double attentat islamiste à Mogadishu : 230 morts  |  Israël attentat islamiste : 2 tirs de roquette du Hamas confirmés – pas de blessés  |  Israël attentat islamiste : 3 tirs de roquette du Hamas sur des civils  |  Israël attentat islamiste : tir de roquette et explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza – pas de blessés  |  Israël : alerte tir de roquette au sud suivie de rapport d’explosion à Sufa, un village proche de la frontière de Gaza  |  Sebastian Kurz prochain chancelier d’Autriche, selon les sondages de sortie d’urnes d’OE24  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Misha Uzan le 28 mars 2012
 
 
Bashar al-Assad visitait hier la ville de Homs. Il y marquait sa victoire … d'une bataille.
 
Bashar al-Assad a raison.
 
Il triomphe Bashar. A Homs, dans le premier bastion de rebelles en Syrie, il venait montrer aux uns qu'il tient la Syrie en main et que personne ne le délogera, et aux autres, il tentait de montrer qu'il s'agissait d'un combat contre de rebelles et de "terroristes". Il avait à la fois tort et raison.
 
Raison parce que ceux qui veulent le déloger ne valent pas mieux que lui. Raison encore, parce que si Assad tombe sans que le terrain soit mûr – et on ne voit pas comment il le serait – les chiites, les chrétiens et les alaouites se feront massacrer, et personne, alors, ne bougera. Raison enfin, parce qu'Assad n'est pas soutenu que par la Russie et la Chine, il l'est aussi par l'Iran, qui a prévenu que si Assad tombe, il entrera dans la partie.
 
Bashar el Assad a tort.
 
Bashar al-Assad, dictateur de Syrie, a également tort. Tort parce que c'est un dictateur, qui emploie les méthodes qu’on lui connait. Tort parce que les combats continuent, et qu’il n'a pas totalement les choses en main. Tort parce que la Syrie ne sera plus ce qu'elle a été, tenue par une main de fer, sans contestation, par la famille Assad. Tort enfin parce que la vague sunnite islamiste qui déferle sur le Moyen-Orient, de par sa composante religieuse et raciste, voudra dire son dernier mot. Elle continuera, et Assad tombera. Ca prendra le temps que ça prendra.
 
Bashar al-Assad a bien appris de l'Iran.
 
Mais, de la même façon que le régime des Ayatollah en Iran dure depuis 1979 malgré une contestation perpétuelle, Assad peut tenir en Syrie. Il peut tenir parce qu'il a appris à jouer avec les Occidentaux. Il a joué avec Kofi Annan, et lui a déclaré appliquer son plan. Il doit écouter à présent le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui l'a appelé à appliquer "immédiatement" le plan en six points de l'ONU pour arrêter l'effusion de sang. Il l'appliquera à sa manière, après quelques discussions, le temps de régler deux trois affaires dans le reste de la Syrie. A Idlib par exemple…
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Misha Uzan pour www.Dreuz.info et citizenkane.fr
 
Voir l'article original sur http://citizenkane.fr/syrie-une-victoire-defaite-de-bachar-el-assad.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz