Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 mars 2012
 
 
Après l'horreur de Toulouse.
 
Les Juifs s’entraident et s’unissent fort heureusement, dans les moments de leur histoire ou la République ne suffit plus pour garantir leur sécurité.
 
Mardi 27 mars, une centaine de directeurs et de responsables des écoles juives en France ont répondu à l'appel du FSJU (Fond Social Juif Unifié), coordinateur du réseau de l'enseignement juif, pour examiner, ensemble, à l'Espace Rachi-Guy de Rothschild, les questions liées à la protection des structures éducatives.
 
L'assemblée, présidée conjointement par Pierre Besnainou Président du Fonds Social Juif Unifié et de l'Appel Unifié Juif de France et Eric de Rothschild, Président du SPCJ a décidé de renforcer les dispositifs de sécurisation des bâtiments scolaires. 
 
Outre les équipements de surveillance qui doivent être actualisés, des agents de sécurité seront présents dès la reprise des cours, à l'issue des vacances de Pessah, devant chaque école. Ces personnes seront recrutées d'ici là, formées et encadrées par les responsables du SPCJ.
 
Par ailleurs, les enseignants et les surveillants pourront bénéficier de formations à la vigilance pour accompagner dans les meilleures conditions possibles les sorties scolaires ou les déplacements d'élèves.
 
Enfin les cellules psychologiques des académies et de la communauté sont activées afin de répondre aux sollicitations et aux besoins des élèves comme des enseignants.
 
Face aux troubles que le drame de Toulouse a provoqués, toutes les équipes du Fonds Social Juif Unifié sont mobilisées pour permettre à la communauté de retrouver, malgré sa profonde blessure, la tranquillité nécessaire à son développement.
 
Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz