Quantcast
FLASH
[08/12/2019] #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 mars 2012

 

   

La géopolitique à géométrie variable

   

   

Michel Garroté – "C'est une erreur fatale d'abandonner la Libye". Cette phrase est de Mahmoud Djibril. C'est lui qui, il y a un an, avait été reçu par Sarkozy. À l'époque, cet ex-économiste du régime de Muammar Kadhafi, devenu émissaire du Conseil national de transition (CNT) libyen, sillonnait les capitales occidentales en quête de légitimité internationale. En France, il avait fait mouche. À l'issue de cette rencontre au sommet, le président français devenait le premier chef d’Etat à reconnaître le CNT comme "représentant du peuple libyen". Cette reconnaissance enclenchera, neuf jours plus tard, à l'initiative de Sarkozy, l'opération militaire en Libye. Pendant ce temps, Mahmoud Djibril est devenu chef du gouvernement libyen de transition, qui ne va pas hésiter un seul instant à armer les insurgés libyens, avec l'aide de la France, contre les forces pro-Kadhafi. Neuf mois plus tard, la Libye est libérée. Muammar Kadhafi n'est plus. Les avions de Sarkozy non plus. Tout comme Mahmoud Djibril, qui a laissé sa place à Abdel Rahim al-Kib à la tête de la Libye nouvelle. Mais les armes, elles, sont toujours présentes, en grand nombre, aux mains des insurgés, désormais rattrapés par leurs origines tribales. S'estimant mal représentés au sein du nouvel exécutif, ces combattants, devenus miliciens, ne sont prêts à rendre leur arsenal sous aucun prétexte. Les nouvelles autorités libyennes avaient pourtant demandé aux Occidentaux octobre dernier de rester en Libye, le temps que le pays se stabilise. Le pays semble aujourd'hui sombrer doucement, mais sûrement, vers un inévitable chaos. "Dès que le régime s'est effondré, tout le monde a disparu" de Libye du côté des pays occidentaux, déplore aujourd'hui Mahmoud Djibril (source : lepoint.fr).

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

   

   

 

   

    

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz