FLASH
[20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 mars 2012

 

   

   

Michel Garroté – L’intervention du RAID contre Merah a soulevé beaucoup de questions et de critiques dans les médias français. Sur ce blog, nous avons publié certaines de ces questions et de ces critiques. Cela dit, il est facile de raconter après coup ce qu’il fallait faire ou ne pas faire. A cet égard, je peux comprendre que les membres du RAID soient agacés que des gens assis dans un fauteuil leur expliquent comment ils auraient pu mieux agir.

Ainsi, Robert Paturel, ancien du RAID, cité par la revue de presse LSB, écrit : « Ils sont tous ressortis de leur tanière, ils devaient se sentir oubliés. Tous les donneurs de leçon dotés d’un ego surdimensionné ont pu faire le marathon des plateaux télé et de la presse en quelques jours. Persuadés que leur avis nous intéresse. Ils prodiguent leurs conseils, les spécialistes. Tous ces gens en costard qui ont certes entendu des balles siffler, mais il s’agissait probablement de balles de tennis. Messieurs, on se fout pas mal de vos conseils à deux balles, surtout une fois que la cause est entendue. Il y a des milliers de sélectionneurs pendant la coupe du monde de foot, voilà que maintenant il y a des milliers d’apprentis policiers pour dire comment il aurait fallu intervenir. C’est tellement facile de se faire tirer dessus sans riposter. Tellement facile de négocier avec un monstre qui décide finalement de mourir en emportant avec lui un maximum de flics. Il faut se mettre à la place des policiers du RAID qui franchissent la porte et avancent dans la pièce qu’ils supposent piégée, centimètre par centimètre ».

Robert Paturel : « Ils s’attendent à tout moment à une explosion et savent que dans ce cas leurs protections balistiques ne servent à rien. Je sais ce que l’on peut ressentir, je l’ai vécu pendant vingt ans. Il a fallu qu’ils l’ouvrent tous, leur grande gueule, pour expliquer comment « il aurait fallu faire ». Même un ancien chef du « groupe d’à côté » qui monte au créneau pour faire ses courses… L’ancien barbouze de tonton se dit qu’il y aura peut-être des miettes à récupérer en semant le trouble, des fois que la gauche repasserait. Heureusement, un général de gendarmerie et des gendarmes du GIGN ont su lui remontrer le chemin de la dignité. Comment peut-on encore essayer de tirer profit d’une catastrophe pareille ? On ne pourra jamais empêcher certains bobos de regarder une intervention comme un match de foot, affalés dans un canapé, une bouteille de bière dans une main et un paquet des chips dans l’autre. Mais au moins, que les autres soient fair-play. Pensez aux victimes innocentes et, surtout, je vous en prie, gardez vos réflexions pour vous : il y a des gens qui travaillent, et eux, ils risquent leur vie pour vous », conclut Robert Paturel.

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz