Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 mars 2012
 
La dette de la France, la crise mondiale. Elle a bon dos, la crise, pour excuser notre endettement.
 
Aucun de nos présidents, depuis 1975, ne semble avoir eu la moindre capacité à gérer la France, ni à serrer une autre ceinture que celle du peuple français. Et ni le dernier Président en date, ni le prochain, quel qu’il soit, ne propose de faire mieux. Ca promet.
 
A regarder les chiffres, j’ai un sentiment de gaspillage dégoûtant des richesses nationales, pour se livrer à des expériences ruineuses, tout droit sorties du cerveau malade d’élites formatées aux stupides théories Keynésiennes dans les grandes écoles. Déprimant. 
 
D’ailleurs, et je serais le dernier à le soutenir, car je n’ai pas pour habitude d’excuser les mauvaise résultats des uns par les encore plus mauvais résultats des autres, Nicolas Sarkozy apparait, selon le tableau de l’Insee, comme le Président qui aura finalement fait – relativement – moins de dégâts que ses prédécesseurs, malgré les accusations dont il est répétitivement l’objet.
 
En Euros, Mitterrand a multipliée la dette de la France par 6, durant son mandant du 21 mai 1981 au 17 mai 1995.
 
Chirac, lui, l’a multipliée par 1,8 (17 mai 1995 – 16 mai 2007)
 
Sarkozy, accusé d’avoir explosé les compteurs, s’est « contenté » d’un « modeste » coefficient multiplicateur de 1,5, depuis le 16 mai 2007.
 
Et si l'on compare les gouvernements de gauche et les gouvernements de droite cela donne ceci :
 
Gouvernements Mauroy, Fabius, Rocard, Cresson, Bérégovoy, Jospin : la dette a été multipliée par 6,2.
 
Gouvernements Chirac, Balladur, Juppé, Raffarin, Villepin, la dette est multipliée par 2,3.
 
Gouvernement Fillon, la dette est multipliée par 1,5.
 
« La démocratie est une technique qui nous garantit de ne pas être mieux gouvernés que nous le méritons. » George Bernard Shaw
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous