Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mars 2012
 
 
Depuis 2007, la presse écrite américaine a perdu plus de salariés que n’importe quel autre secteur, selon Linkedln.
 
La baisse, qui est de 28.4% depuis 2007, s’explique en partie par l’écroulement des recettes publicitaires, et le désintérêt de nombreux lecteurs pour la presse écrite.
 
 
 
La bonne nouvelle, c’est que les recettes publicitaires ne sont pas perdues pour tout le monde : sur internet, elles ont progressé de 20.4%. Une encore meilleure bonne nouvelle, c’est qu’internet n’a pas recréé les emplois de journalistes perdus.
 
 
 
Autrement dit, si vous envisagez de devenir journaliste, réfléchissez y à deux fois, d’autant que toutes les études le confirment : la moitié des Français n’a plus confiance dans l’indépendance et l’objectivité des journalistes, alors qu’internet, média récent, gagne rapidement ses galons de respectabilité auprès des jeunes.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://blog.linkedin.com/2012/03/08/economic-report/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading