FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 1 avril 2012

Un homme que j’apprécie profondément est aujourd’hui atteint par la maladie. Je lui ai promis depuis longtemps un article sur son œuvre, et c’est bien la moindre des choses, vraiment la moindre, car son œuvre, en tous les sens du terme, est importante. Je lui dois beaucoup. Nous sommes des milliers à lui devoir bien plus que nous ne l’imaginons.
 
Il est resté pendant des années, par modestie, dans l’ombre de son épouse, l’immense et talentueuse islamologue Bat Ye’or. Mais il a beaucoup accompli par lui-même. 
 
Humainement, il a, avec un immense courage, au péril de sa vie, aidé des Juifs confrontés à des situations très difficiles à s’échapper, à survivre, et à rejoindre la liberté et la dignité. Il a dirigé l’organisation appelée Oeuvre de Secours aux Enfants de l'Afrique du Nord et, en ce cadre l’opération Mural, devenue légendaire, et qui a fait l’objet d’un film de Yehuda Kaveh, sorti en 2007. Il a fondé, avec son épouse, le Centre d'Information et de Documentation sur le Moyen Orient, à Genève, en 1970. Il a agi ensuite, de manière infatigable, avec fougue, ténacité et une intelligence de chaque instant, pour contrer les pires monstruosités susceptibles d’émaner d’une institution ubuesque, la Commission des Droits de l’homme des Nations Unies, remplacée depuis par le tout aussi ubuesque Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies.
 
Il a écrit plusieurs monographies sur la situation des Juifs et des Chrétiens dans les pays du monde musulman, de nombreux articles tels « The Truth About the Mideast; Fourteen fundamental facts about Israel and Palestine », paru en 2002 dans la National Review aux Etats-Unis, et qui, dix ans après, n’a rien perdu de son incisive actualité. Il est l’auteur avec Yehoshafat Harkabi, d’un livre d’une absolue utilité, « Arab Theologians on Jews and Israel » analyse critique des travaux de la quatrième conférence de l’Academy of Islamic Resarch sur le sujet.
 
Il a publié, surtout, avec Paul Fenton, un ouvrage qui s’appelle « L’exil au Maghreb, La condition juive dans l’islam*». C’est l’une des références majeures sur le sujet. Il y est question, de manière scrupuleuse et détaillée, de la « condition juridique et sociale des Juifs en Islam maghrébin entre le Moyen Age et l'époque de la colonisation française ». On y trouve des extraits traduits et annotés des chroniques historiques arabes et hébraïques, des textes théologiques musulmans, des témoignages oculaires rédigés par des voyageurs européens – prisonniers, diplomates, médecins, religieux, aventuriers. C’est le type d’ouvrage qu’on lit et vers lequel on retourne sans cesse lorsqu’on a besoin de précisions, de sources exactes. 
 
C’est, surtout, un ouvrage qui constitue une réponse définitive et sans appel à la légende si répandue d’une coexistence paisible et fraternelle entre Juifs et musulmans en terres d’islam. De pages en pages se succèdent les récits accablants de vexations, d’humiliations, de violences.
 
On comprend, au fil des pages, pourquoi l’arrivée de la France en Afrique du Nord fut ressentie comme une délivrance par les communautés juives.
 
On comprend que l’abaissement des Juifs en terres d’islam et l’antisémitisme musulman ont une existence très ancrée.
 
On comprend mieux l’antisémitisme musulman tel qu’il existe aujourd’hui et tel qu’il se dissémine en Europe avec les conséquences qu’on doit constater.
 
Par ce livre, David Littman a apporté bien mieux encore qu’une contribution à l’histoire : un outil crucial et indispensable pour ceux qui luttent contre le mensonge et pour la dignité de l’être humain. Qu’il en soit remercié. Qu’il trouve en ces mots mes remerciements personnels et le témoignage de ma gratitude.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Guy Millière pour www.Dreuz.info
 
* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d'une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz