FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Misha Uzan le 2 avril 2012

Alors que se tenait hier une conférence à Istanbul sur la Syrie, les analystes du monde arabe au Moyen-Orient pensent qu'Assad a remporté une grande victoire. Jusqu'à quand ?
 
La Syrie au sommet d'Istanbul
 
La conférence d'Istanbul ne semble pas avoir produit de mesures concrètes permettant l'arrêt immédiat des violences en Syrie. La Russie a estimé que la réunion des "Amis de la Syrie" qu'elle a boycottée dimanche a été en contradiction avec "les objectifs d'un règlement pacifique du conflit" qui a fait plus de 10.000 morts en un an selon une ONG syrienne. La Syrie, comme l'Iran, a également reçu un témoin tacite des cinq grands pays émergents, les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) qui ont déclaré communément suite à leur réunion à New Delhi en fin de semaine dernière que "seul le dialogue" pourrait venir à bout du conflit avec la Syrie (et avec l'Iran).
 
Syrie : la victoire d'Assad
 
Mais surtout, la Syrie de Bashar al-Assad peut compter sur l'Iran qui a menacé d'intervenir si Assad tombait, sur le soutien de la Russie et de la Chine, sur sa position géostratégique et géopolitique qui empêche toute intervention à la libyenne (avant l'intervention de l'OTAN en Libye, Kadhafi avait repris le dessus), sur sa récente victoire à Homs, et plus relativement à Idlib, où Assad dit avoir triomphé des "terroristes" (les guillemets pouvant être maintenant retirés, tant l'implication d'Al Qaïda et des Frères musulmans apparaît de plus en plus clairement). Le pouvoir syrien a donc poursuivi hier et aujourd'hui ses bombardements, et il devient de plus en plus dur de compter les morts. Les médias officiels syriens ont même raillé la conférence d'Istanbul, la présentant comme un "nouvel échec" dans ses tentatives de faire plier le pouvoir déterminé à en finir avec la révolte populaire qui s'est militarisée au fil des mois.
 
La Syrie bientôt comme l'Algérie
 
Les médias, en France, n’ont guère plus que de la compassion pour les victimes. Ils comptent les morts en dénonçant Assad, ce qu'ils n'avaient jamais fait. Ils oublient que le nombre de victimes serait bien plus important si Al Qaïda prenait le dessus, ou si les Frères musulmans (et qui ne sont rien de plus qu'une version islamiste sunnite politique plus patiente qu’al Qaida), plus à même de diriger, prenaient le pouvoir. 
 
Et il faut, pour comprendre un peu mieux la Syrie, sortir de l'hexagone. 
 
Une simple émission de télévision du Moyen-Orient permet de voir plus clair que n'importe quelle analyse dans un média classique en France. Chaque jour, le conflit entre sunnites et chiites au Moyen-Orient, qui trouve son point central en Syrie, est explicité. Le professeur Kaïs Fiero, spécialiste de la Syrie et du Liban à l'université de Haïfa, comparait la situation en Syrie à l'Algérie. Selon lui, les données montrent qu'Assad a remporté une victoire, mais les combats continuent, et la guerre civile pourrait durer une dizaines d'années, comme en Algérie.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Misha Uzan pour www.Dreuz.info et http://citizenkane.fr
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz