Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Misha Uzan le 3 avril 2012
 
Après la Syrie, c'est au tour du Mali. L'avancée islamiste au Mali inquiète pour la sauvegarde du patrimoine du pays.
 
Patrimoine : Mali et Afghanistan
 
Imaginez un pouvoir islamiste Malien qui fasse exploser tous les vestiges du vieil empire africain, comme les Talibans ont fait sauter les statues du Bouddha en Afghanistan ? Est-ce que quelqu'un ferait pour le Mali ce que personne n'a fait pour l'Afghanistan ? C'est malheureusement peu probable. 
 
 

 
Si la CEDECAO n'entre pas dans le pays, ou si les militaires à présent au pouvoir ne réagissent pas suffisamment, eux qui ont prétendu prendre le pouvoir pour stopper l'avancée des rebelles touaregs et islamistes, personne ne protégera le patrimoine millénaire du Mali.
 
Mali : Patrimoine et UNESCO
 
En réaction aux événements récents dans le Nord du Mali, comme elle l'a fait pour la Syrie, avec la même inquiétude lointaine qui ne changera pas grand-chose, et sans n'avoir jamais imposé ni même demandé le respect de tout le patrimoine du Mali, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a exprimé lundi « sa profonde préoccupation » quant aux conséquences possibles du conflit armé, actuellement en cours, sur les biens culturels inestimables du Patrimoine mondial situés à Tombouctou et à Gao.
 
L'UNESCO soutient-il l'invasion islamique ?
 
« La récente prise de ces deux villes par la rébellion Touareg pourrait avoir des effets dommageables pour la gestion et la conservation des trois mosquées et des seize mausolées de Tombouctou, ainsi que du Tombeau des Askia à Gao », a indiqué l’UNESCO dans un communiqué de presse. Notez qu'il est assez curieux qu'Irina Bokova nomme les Touaregs, et place le danger avant tout sur les mosquées de Tombouctou, alors même que ce sont au contraire les islamistes qui viennent de doubler les Touaregs, en les chassant de Tombouctou, et qu'il importe plutôt de s'inquiéter pour les vestiges anciens du Mali, ou chrétiens ou animistes.
 
Et le communiqué insiste : « Ces mosquées ont joué un rôle essentiel dans la diffusion de l’islam en Afrique. Elles sont porteuses de l’identité et de la dignité de tout un peuple », affirmant que Tombouctou et ses trois grandes mosquées témoignent de l’âge d’or de la capitale intellectuelle et spirituelle au XVème siècle. 

 
Ces déclarations montrent la teneur de l'UNESCO : non seulement l'agence souligne sa préférence pour le patrimoine islamique, mais elle s'humilie une fois de plus en prétendant qu'on pourrait s'en prendre au patrimoine islamique, alors que ce sont au contraire les islamistes qui s'en prennent au patrimoine non islamique, et à leurs défenseurs.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Misha Uzan pour www.Dreuz.info et http://citizenkane.fr/patrimoine-du-mali-labsurde-declaration-de-lunesco.html
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz