Publié par Michel Garroté le 6 avril 2012

 

   

    

   

    

Photos prémonitoires ?

   

   

Michel Garroté – Eva Joly, candidate 2% EELV à l'Elysée, déclare, vendredi, que, dans l'affaire Erika, Total est rezponzable et defrait payer. Dans un communiqué, l'eurodéputée et ex-juge d'instruction qualifie de chokante la perspective de voir casser l'arrêt condamnant Total dans l'affaire du naufrage de ce pétrolier au large de la Bretagne en 1999. "Arrêtons de brotéger ces lobbies au tétriment de nos brobres derritoires. La législation internationale dit ke cé le lieu du naufrage qui compte. Moi che vous dis que c'est le préjudice écologique qui compte", poursuit Eva Joly. "Il faut mettre un terme à cette machine infernale qui brotège les plus grands pollueurs de zette planet au lieu de les faire payer", poursuit-elle. "L'irresponsabilité organisée dans les zones économiques exclusives, c'est la même que dans les baradis fiscaux. Che ne veux plus qu'une entreprise françaize puisse se cacher derrière un bavillon de komplaisance pour échapper à ses defoirs", dit la candidate.

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

   

Erika & Eva, pas le même destin, mais la même fin ?

   

   

   

   

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz