FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 avril 2012

 

   

  

Ils veulent "rayer le peuple juif israélien de la carte".

   

   

Michel Garroté – Environ 40% des Israéliens pensent que l'Holocauste peut se produire à nouveau. Et 43% des Israéliens pensent que l'État d'Israël court le risque d’une destruction, selon un sondage conduit par l'Université israélienne de Tél-Hai. Quelques 17% des Israéliens ont déclaré que le risque d'un deuxième Holocauste est très élevé, 23% qu'il y a un risque modéré que cela arrive, tandis plus de 58% pensent que le risque existe certes et reste néanmoins faible.

En clair, plus de quatre Israéliens sur dix redoutent un nouvel Holocauste, notamment en raison du nucléaire offensif de la théocratie intégriste iranienne. Celle-ci a maintes fois déclaré qu’elle va « rayer Israël de la carte » et « effacer Israël de la page du temps ». L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), une filiale de l’ONU, a les preuves de l’existence d’un programme nucléaire militaire en Iran. Les USA et Israël n’excluent pas l’option d’éventuelles frappes préventives contre le nucléaire offensif iranien.

A cet égard, rappelons – c’est un exemple parmi des centaines – que lors d'une conférence, mercredi 4 mars 2009, conférence sur la bande de Gaza tenue à Téhéran, le Guide suprême d’Iran, l'ayatollah Khamenei, la plus haute autorité de l'Etat théocratique iranien, qui taxe régulièrement Israël de « tumeur cancéreuse » avait déclaré que « la résistance est la seule façon de sauver la Palestine » (ce qui en langage décodé signifie : la terreur islamique hamassoïde est la seule façon de rayer Israël de la carte).

L'ayatollah Khamenei avait en outre dénoncé la politique d’Obama qui s'inscrit – selon l’ayatollah intégriste – dans « la lignée de la politique de Bush ». Cela valait bien la peine de prôner un rapprochement avec l’Iran Monsieur Obama…

Les analystes estiment que la portée des missiles balistiques iraniens avoisine au minimum 2.400 km, ce qui permettrait à Téhéran de frapper Israël mais aussi l’Europe. Israël s’efforce de persuader la communauté internationale que l’Iran représenterait un grave danger, y compris pour les pays occidentaux, s’il se dotait d’armes nucléaires.

L’Administration Obama n'a pas encore décidé de la réaction des USA en cas de frappe de la part des Israéliens. Les responsables américains voient deux façons possibles de dissuader les Israéliens de lancer une telle frappe : primo, l’Iran pourrait in fine ouvrir des négociations sérieuses pour garantir que son programme nucléaire vérifiable reste à des fins ‘civiles’ ; secundo, les USA pourraient amplifier leurs actions secrètes pour dégrader le programme à un niveau tel que les Israéliens pourraient décider que l'action militaire n'est pas nécessaire.

Les responsables américains estiment, avec ou sans raisons, que le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, n'a pas encore pris de décision définitive au sujet d'une frappe éventuelle en Iran.

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info & Sources citées

   

Même en Iran certains en ont assez de l'ayatollah Khamenei.

   

   

   

   

   

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz