FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 avril 2012

Michel Garroté – En France, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) veut devenir le flic d’Internet, comme il l’est déjà pour la télévision. Le président du CSA Michel Boyon estime que l’on « ne pourra pas indéfiniment faire coexister un secteur régulé, celui de l’audiovisuel, et un secteur non régulé, celui d’Internet ». Il plaide pour que le CSA puisse imposer des règles à la circulation des contenus diffusés sur Internet. C’est stupéfiant : car cela signifie qu’en France, l’Etat doit tout réguler, y compris l’audiovisuel et Internet.

Michel Boyon avance deux motifs qui devraient, soi-disant et selon lui, légitimer l’octroi de compétences au CSA sur Internet : primo, le développement des téléviseurs connectés qui créent une « menace pour l’équilibre économique des chaînes » ; et secundo, la « protection de l’enfance » et des consommateurs.

C’est hallucinant : car cela signifie qu’en France, Internet ne devrait pas faire concurrence à l’audiovisuel ; quant à la protection de l’enfance, on se moque littéralement de vous, car l’audiovisuel est un média qui ne protège plus l’enfance depuis longtemps ; par conséquent, soupçonner tout l’Internet d’être un pédocriminel potentiel, c’est légèrement hypocrite. En clair, le CSA pourrait faire en sorte que telle ou telle entité soit chargée de filtrer les contenus et même de bloquer certains sites et blogues. Vive la liberté…

http://www.numerama.com/magazine/22470-le-csa-plaide-pour-l-atteinte-a-la-neutralite-du-net.html

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info & Sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz