FLASH
[21:12] Plus de 100 blessés selon la Croix Rouge après de violents affrontements à Beyrouth  |  Le Havre : l’auteur pro-palestinien d’une prise d’otages dans une banque a été mis en examen et écroué  |  Le bâtiment de l’Association des banques à Beyrouth est complètement saccagé  |  Un groupe de manifestants prend le contrôle du ministère des Affaires étrangères du Liban  |  Trump fournit une aide d’urgence cruciale au Liban. Les États-Unis envoient de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales à Beyrouth  |  « Il faut tous les pendre » est le thème des manifestations aujourd’hui à Beyrouth. « Amenez-moi des députés et je les pendrai »  |  Des manifestants prennent d’assaut le ministère de l’énergie à Beyrouth  |  Des chercheurs britanniques et allemands créent un matériau en aluminium-céramique qui ne peut pas être coupé  |  Coronavirus : Donald Trump suspend l’impôt sur les salaires jusqu’à la fin de 2020  |  L’administration de Trump envoie des troupes fédérales pour calmer les émeutes de Memphis et St-Louis que les maires n’osent pas affronter  |  Bahaa Al-Hariri : Le Hezbollah contrôle le port de Beyrouth, et nous avons besoin d’urgence d’une enquête internationale  |  Le chef des douanes libanaises, son prédécesseur, et le directeur du port ont été arrêtés  |  Beyrouth dans la rue : « Terroristes, terroristes, le Hezbollah sont des terroristes »  |  Deux ressortissants libanais abattus à Téhéran dans la même rue que la maison d’Abu Mahdi al-Muhandis, assassiné avec Soleimani en janvier  |  L’aviation israélienne a lancé de lourdes frappes sur les terroristes au nord de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 avril 2012

Michel Garroté – Pour ce qui me concerne, je constate depuis le début de la campagne présidentielle – qu’à part cinq ou six journalistes – tous les médias français soutiennent le candidat socialiste François Hollande. Je constate également que les instituts de sondages CSA et TNS-Sofres donnent systématiquement Hollande gagnant.

A cet égard, l’économiste français Bruno Jérôme, maître de conférence à Paris II, co-fondateur d’Electionscope, décrypte les sondages (extraits adaptés) : « On a remarqué des instituts qui penchaient véritablement pour certains candidats ou blocs politiques. Par exemple, on note que Jean-Luc Mélenchon a été majoré par les instituts CSA et TNS-Sofres.

L’IFOP ou Opinionway avaient tendance à plutôt minorer Mélenchon. L’observation est plus nette pour les deux principaux candidats, Hollande et Sarkozy. On a vu que BVA et TNS-Sofres avaient une véritable tendance à majorer François Hollande et qu’Opinionway et Harris Interactive, voire l’IFOP, avaient au contraire tendance à minorer le candidat socialiste. Nous sommes ici en présence d’un fait exceptionnel.

La gauche au premier tour est à 43,7% et elle se retrouverait (d’après certains instituts de sondage) à près de 55% au second tour. Ce qui, au vu de l’histoire de la 5e République, est du jamais vu. Jusqu’à présent, il a fallu que la gauche atteigne 49% des voix au premier tour pour l’emporter au second tour. Notre modèle ne mesure pas cela. Il mesure seulement les reports moyens et la déperdition à droite que l’on a constatés jusqu’à présent. Or cette déperdition n’est pas de l’ordre d’une perte de 10 points ».

Selon Bruno Jérôme, Sarkozy pourrait ainsi l’emporter avec 50,2%, la marge d’erreur étant de + ou – 1,7% (51,9% ou 48,5%). C’est Hollande qi va être content…

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info & Sources citées

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz