FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 mai 2012

Dans l’art de la guerre, la démoralisation de l’ennemi est une arme essentielle.

Elle consiste à convaincre l’ennemi qu’on lui est tellement supérieur, qu’il est inutile qu’il continue à lutter, et qu’il ferait mieux de se rendre et d’abandonner le combat.

C’est exactement ce que font les sondages : faire croire au Français que François Hollande va écraser Nicolas Sarkozy, et qu’il est donc inutile, pour ceux qui votent pour lui, qu’ils fassent même l’effort de se déplacer jusqu’aux urnes, la cause étant entendu.

Ainsi, au premier tour de la présidentielle, les médias – qui penchent à gauche, et lorsqu’ils ne penchent pas à gauche, comme le Figaro, emploient des journalistes de gauche, ont-ils commandé des sondages qui, comme par hasard, ont gonflé les chiffres de tous les partis de gauche, et diminué ceux des partis de droite. Le tableau que voici, emprunté à h16free.com, est explicite, le sondage le plus anti-Sarkozy le plombe de 2.2%, et aucun sondage n’approcha son résultat réel. Pour Hollande, c’est l’inverse : deux sondeurs lui donnaient un résultat au dessus de son score.

Ne parlons même pas de Mélenchon et Marine Le Pen, pour qui les chiffres sont encore plus caricaturaux, car ils servaient d’épouvantails stratégiques.

C’est avec la perspective de cette guerre psychologique qu’il faut évaluer l’honnêteté des grands écarts des présents sondages.

En ce qui concerne mes propres estimations, j’arrive, en utilisant les intentions de votes rapportées par les sondeurs – et qu’il faut prendre avec une pincette, aux résultats suivants :

Si 18% des électeurs de Marine Le Pen votent pour Hollande, 43% pour Sarkozy, et 39 % s’abstiennent, François Hollande sera élu avec 53.48% des voix.

Pour que Nicolas Sarkozy soit élu avec 50.13%, il faudra que 10% votent pour Hollande, 70% pour Sarkozy, et 20% s’abstiennent,

Ou encore que 12% votent Hollande, 73% votent Sarkozy, et 15% s’abstiennent, ce qui donne à Sarkozy la victoire avec 50.23% des voix.

Tout est entre les mains des électeurs du Front National, et donc des priorités de Marine Le Pen : faire barrage à la gauche, ou punir Sarkozy.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz