Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mai 2012

Nous le pressentions depuis quelques temps, et je l’ai déjà indiqué ici sur Dreuz : François Hollande ouvrira les portes de l’Union Européenne à la Turquie islamisée.

Le quotidien Hürriyet, en langue turque, a publié hier 5 mai des extraits d’un courrier signé François Hollande, envoyé la veille à la représentation des Turcs de France.

« Soyez certains que moi et les socialistes nous sommes fort attachés aux liens Franco-Turcs », explique François Hollande.

« C’est triste de voir que nos deux pays se soient éloignés. Nous partageons une histoire commune et les mêmes valeurs avec vous (JPG : la charia ?). Si les Français me choisissent, je vais travailler au rapprochement de nos liens (JPG : UE ?). Je veux préciser également que la loi (JPG : sur la pénalisation de la négation du génocide arménien) sera appropriée aux engagements internationaux et aux contrats européens (JPG: plus opaque tu meurs). Depuis 2004 mon point de vue n’a pas changé (JPG: c’est un scoop. Hollande a changé deux fois d’avis sur l’imposition à 75% des très hauts revenus, en moins d’un an). L’Europe, qui a accepté d’entamer les négociations d’adhésion à part entière de la Turquie, reste fidèle à ses principes “réunir les différents peuples, cultures et croyances“ (JPG: nous y sommes). Si la Turquie veut faire partie de l’Europe, cela prouve en effet qu’elle veut se moderniser » (JPG: et vlan. Hollande ne disait-il pas, il y a deux ans, être opposé à l’entrée de la Turquie dans l’UE ?).

Qui François Hollande va-t-il trahir ? Ses électeurs turcs, ou ses électeurs français largement opposés à l’entrée de la Turquie dans l’UE ?

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=79302

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz