Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mai 2012

Pierre Salviac est ce journaliste qui n’a pas compris qu’avec le socialisme au pouvoir, les purges vont commencer, et il en fait les premiers frais à titre d’avertissement pour les autres. La liberté, c’était avec Sarkozy. Maintenant, c’est le changement.

Pour avoir tweeté, en parlant de Valérie Trierweiler, journaliste à Paris Match et copine de François Hollande :

A toutes mes consœurs je dis: « baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France » 😉

le chroniqueur de RTL et de l’Equipe TV s’est fait viré sur le champ par la direction de RTL. « A compter de ce jour, RTL met un terme à toute forme de collaboration avec Pierre Salviac. » a expliqué la radio dans un communiqué.

On pouvait tout dire de Carla Bruni Sarkozy, et souvenez-vous, aucun journaliste ne s’en privait.

Mais la dame de fer forgé française n’est pas la libérale Tatcher, elle n’est pas charmée par la liberté d’expression – des autres.

Michel Garroté rapportait ce matin qu’elle avait personnellement fait éjecter Julien Dray de la petite sauterie organisée rue de Solférino (2)

Avant l’élection de son amant à la Présidence de la république, Trierweiler avait d’ailleurs réussi à museler les médias pour étouffer l’affaire (3) de l’un de ses fils, qu’elle a eu avec Denis Trierweiler (qui travaille également à Paris Match – imaginez l’ambiance) qui fut arrêté par la police, en possession de drogue à la sortie de son lycée.

Je vous laisse deviner les cinq ans à venir.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/09/sexisme-le-journaliste-pierre-salviac-licencie-apres-un-tweet-injurieux-sur-valerie-trierweiler/#xtor=RSS-3208

(2) http://www.dreuz.info/2012/05/lady-trierweiler-premiere-dame-de-france-et-dame-de-fer/

(3) http://www.staragora.com/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz