FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 mai 2012

Michel Garroté – Il y a peu, j’ai publié un article (lien en bas de page) dans lequel je pariais que les évêques (traditionalistes) qui sont (réellement) aux commandes de la Fraternité Saint Pie X allaient mettre des bâtons dans les roues de leur supérieur (théorique), Mgr Fellay. Il semblerait que je ne me sois pas totalement trompé sur ce sujet à la fois temporel, spirituel et universel. A ce propos, Jean-Marie Guénois dans Le Figaro révèle (extraits adaptés ; lien en bas de page) : Deux lettres internes, confidentielles, révèlent l’ampleur de la fracture entre les quatre évêques de la Fraternité Saint Pie X à propos du rapprochement avec Rome. Ou plutôt entre trois évêques – Mgr Alfonso de Galarreta, Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Richard Williamson – et Mgr Bernard Fellay, supérieur de cette Fraternité sacerdotale. Cette fuite (ndmg – de l’échange de lettres entre d’une part Mgr Bernard Fellay, et, d’autre part, Mgr Alfonso de Galarreta, Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Richard Williamson), probablement facilitée par Mgr Williamson, auteur de déclarations négationnistes par le passé et opposé aujourd’hui à cet accord, arrive dans un contexte très précis.

La Congrégation pour la doctrine de la foi va prochainement examiner le texte final de l’accord entre Rome et Mgr Fellay. L’avis des cardinaux, membres de cette congrégation, sera transmis à Benoît XVI. L’annonce de cet accord historique pourrait intervenir autour de la Fête de la Pentecôte. Sauf, évidemment, revirement de dernière minute. Il ne viendrait pas en tout cas du Saint-Siège, car Benoît XVI veut conclure. Ni de Mgr Fellay, dont la lettre démontre la détermination. Mgr Alfonso de Galarreta, Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Richard Williamson ont exprimé leur désaccord à Mgr Fellay comme ceci : ‘Nous vous en conjurons, n’engagez pas la Fraternité dans un accord purement pratique’. À leurs yeux ‘les autorités officielles de l’Église se sont séparées de la vérité catholique’ le concile Vatican II étant ‘une perversion totale de l’esprit fondée sur le subjectivisme’. Le pape actuel est ‘également imprégné de subjectivisme’. Mgr Alfonso de Galarreta, Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Richard Williamson refusent un accord où ils ne seraient que ‘tolérés’ dans l’Église et qui ‘ferait nécessairement taire progressivement toute critique du concile et de la nouvelle messe’.

Ne voyant pas comment ‘concilier un accord et cette résistance publique aux autorités romaines, dont le Pape’, Mgr Alfonso de Galarreta, Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Richard Williamson posent comme condition d’un dialogue le ‘changement doctrinal de Rome’ et ils prédisent un ‘enlisement’ de leur combat et ‘une profonde division sans retour’ de la Fraternité qui sera soumise ‘à de puissantes influences destructrices’…

En réponse, Mgr Fellay leur rétorque que leur ‘description’ de l’état de l’Église ‘manque de surnaturel’ et de ‘réalisme’. Sur le premier point, Mgr Fellay pose cette question : ‘On se demande sérieusement si vous croyez encore que cette Église visible dont le siège est à Rome est bien l’Église de Notre Seigneur Jésus-Christ et si Benoît XVI est encore pape légitime ? Vous nous reprochez d’être naïfs ou d’avoir peur, mais c’est votre vision de l’Église qui est trop humaine et même fataliste’. Sur le ‘manque de réalisme’ Mgr Fellay constate que ‘dans la Fraternité on est en train de faire, des erreurs du concile, des super-hérésies ; cela devient comme le mal absolu, pire que tout, de la même manière que les libéraux ont dogmatisé ce concile pastoral. Les maux sont déjà suffisamment dramatiques pour qu’on ne les exagère pas davantage’.

Déplorant ce manque de ‘distinction’, Mgr Fellay observe qu’il conduit à ‘un durcissement absolu’ qui lui paraît ‘très grave parce que cette caricature n’est plus dans la réalité et elle aboutira logiquement dans le futur à un vrai schisme’. Ce qui le pousse, confie Mgr Fellay ‘à ne plus tarder à répondre aux instances romaines’. Mgr Fellay refuse que l’on charge les ‘autorités présentes de toutes les erreurs et de tous les maux que l’on trouve dans l’Église’. Tout comme ce slogan en cours dans certains milieux intégristes ‘tous modernistes, tous pourris’ qui est ‘manifestement faux’. Mgr Fellay, responsable de la Fraternité Saint Pie X termine sa lettre à Mgr Alfonso de Galarreta, Mgr Bernard Tissier de Mallerais et Mgr Richard Williamson par un commentaire sur le statut à venir de cette Fraternité dans l’Église catholique : ‘En soi, la solution de la prélature personnelle proposée n’est pas un piège. Ne perdons pas le sens de l’Église’.

Michel Garroté

L’article de Jean-Marie Guénois dans Le Figaro :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/05/10/01016-20120510ARTFIG00739-les-quatre-eveques-lefebvristes-se-dechirent.php

Mon article récent sur ce sujet :

http://www.dreuz.info/2012/04/les-traditionalistes-lefebvristes-decone-reintegres-dans-leglise/

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info & Sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz